28/09/2011 04:27:22
Appréhensions :Fame Ndongo redoute l'après élection
«...Nous redoutons la survenue d’actes séditieux après proclamation des résultats »
La nouvelle expression
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

L’élite du sud tenait hier une réunion préparatoire à l’élection présidentielle du 09 Octobre prochain.L’union sacrée est le mot d’ordre que le ministre de l’Enseignement supérieur et directeur de campagne pour la région du Sud, Jacques Fame Ndongo, a prescrit à l’élite du sud, au cours de la réunion préparatoire tenue dans la salle des conférences de la Caisse Nationale de Prévoyance sociale (CNPS). Cette union sacrée est d’autant plus nécessaire, que nous redoutons la survenue d’ « actes séditieux  après proclamation des résultats »

Entre autres recommandations, le Minesup a profité de la même tribune pour dévoiler les axes majeurs de cette réunion qui tiendront lieu de feuille de route pour la campagne du Rdpc dans cette partie du pays. Si la thématique Paul Biya : le choix du peuple est connu depuis quelques temps, cette réunion a permis de discuter des questions ayant trait au déploiement sur le terrain, de la méthode de campagne et plus encore, le problème des moyens financiers. Pour ce qui est du déploiement sur le terrain, le Rdpc entend ratisser large en sollicitant la participation des hommes et des femmes natifs ou résidents.Cette union sacrée dira J F Ndongo « Nous impose à tous, de taire nos égos, nos frustrations, nos ressentiments et nos revendications pour unir nos forces, en vue de porter notre champion à la victoire au soir du 09 Octobre ». Le moment était aussi idoine pour le directeur de campagne du Rdpc dans le Sud, de faire ses sincères excuses à tous ceux dont les noms ont été malencontreusement omis.

Campagne de proximité

L’occasion était aussi propice pour le rappel de la méthode. Autant que faire se peut, la méthode adoptée est celle d’une campagne de proximité, qui se décline sur le modèle du porte-à-porte. Et de rappeler que du retard a été pris, et que pour le temps qui reste, il va falloir passer à la vitesse supérieure, sans toutefois faire dans la précipitation. Aussi, les instances régionales et les départementales assurent la coordination tandis que les ressorts communaux organisent le capital humain à la base.

Côté finances, « les cotations se feront au niveau des départements. A l’échelle régionale, elles seront beaucoup plus résiduelles, pour cette victoire attendue ». Au chapitre des annonces, petites et grandes, le calendrier des rendez-vous du Rdpc  retient le 28 septembre, comme la date du lancement de la campagne à la maison du parti de Nko’ovos (Ebolowa). Un autre événement de plus grande importance aura lieu au bord de la mer. et pour celui-là, nous attendons encore les  directives de la plus haute hiérarchie. La distribution du matériel électoral ensuite a pris le pas, pour marquer un terme à cette réunion, qui s’inscrit dans une longue série.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE