01/10/2011 06:11:34
Financement.La trésorerie est dans la poche de l'élite du Rdpc
La hiérarchie appelle les élites à mettre la main à la poche pour constituer le budget de campagne du parti au pouvoir.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La hiérarchie appelle les élites à mettre la main à la poche pour constituer le budget de campagne du parti au pouvoir.
 
Le mot semble passé dans les rangs du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc). Aucune élite interrogée n’entend se prononcer sur la question du processus de financement du parti au pouvoir. Pourtant sous cape, les militants dans leur diversité évoquent l’interpellation des élites administratives et autres opérateurs économiques pour le financement de ce parti. C’est dans cette optique que le Premier ministre chef du gouvernement a collecté pas moins de 600 millions de francs cfa auprès des élites de la région du Nord-Ouest. Comme le souligne le quotidien Le jour, les donateurs sont des hommes d’affaires, les autorités  administratives et traditionnelles, les membres du gouvernement issus de cette région ainsi que les responsables des sociétés d’Etat.
 
Une stratégie reprise par le secrétaire général du Rdpc. Selon le quotidien Mutations, ce haut cadre du parti des flammes aurait adressé des correspondances aux directeurs généraux d’entreprises leur demandant de  verser à brève échéance «  au moins 2 millions de francs cfa pour la campagne du chef de l’Etat. » Selon la correspondance citée par le journal de la rue Place Repiquet, le secrétaire général du Rdpc précise que « le chef de l’Etat veillera personnellement à la régularité de cette opération ». Une information qui, selon la même source, est contestée par le directeur des organes de presse, de l’information et de la propagande au comité central du Rdpc.

Pourtant des sources proches du comité central ne font pas d’illusion sur le mode de financement du Rdpc au cours de cette campagne. Sous le sceau de l’anonymat, un membre du comité central précise que la trésorerie du parti est quasi inexistante. « C’est la raison pour laquelle les élites de chaque région sont appelées à financer la campagne du président national ». Notre source précise que « les caisses du parti ne peuvent pas pourvoir à l’organisation de tous les meetings à travers le pays. »

Des sources concordantes affirment que de nombreuses collectes sont organisées à travers le pays. C’est dans cette logique que les ressortissants de la région du centre ont mis à la disposition du comité central du Rdpc un peu plus de 300 millions dans le cadre de la campagne du candidat du Rdpc à la présidentielle du 9 octobre prochain. Idem pour les ressortissants des régions de l’Ouest et du Sud. Un exercice auquel la hiérarchie du parti convie les différentes régions du pays. Avec des succès mitigés.

Joseph OLINGA                               

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE