01/10/2011 06:40:07
Ni John Fru Ndi: Une lettre la diapora
... Ils vous ont refusé le droit de vote, ne vous les laisser vous voler votre citoyenneté.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Mes chers compatriotes,

Le régime BIYA vous a exclu du vote   pour les élections présidentielles du  09 octobre 2011. Il a délibérément mis à l’écart la majorité d’entre vous qui possède la double nationalité ou qui n’a pas de carte consulaire.
Même la petite minorité qui peut voter n’a pas eu le temps de s’inscrire sur les listes électorales. Quand bien même certains d’entre vous voulaient s’inscrire, les programmes d’inscription étaient tellement capricieux qu’ils se sont découragés.

Je partage entièrement votre peine.

Sur un plan plus général, le faible niveau des inscriptions, la confusion qui préside à la publication des listes électorales et à la distribution des cartes, traduit non seulement l’incompétence d’ELECAM, mais également la volonté affichée du régime BIYA d’arracher à tout prix un nouveau mandat le 09 0ctobre 2011, surtout grâce aux fraudes électorales. Pourtant, en 29 ans de règne, il a conduit le pays à la ruine.

Chers compatriotes,

Nous n’avons pas d’autres choix que de continuer la lutte pour que notre pays ait enfin droit à des élections libres et transparentes, seul moyen de vaincre pacifiquement la dictature de M. BIYA.
Pour revenir aux prochaines élections, je vous invite ardemment à donner une chance à l’essai d’octobre en soutenant résolument la lutte que nous menons ici au pays. N’oubliez pas également d’envoyer des représentants dans tous les bureaux de vote qui seront créés dans votre pays de résidence afin de vous assurer que le résultat qui sera envoyé au pays reflète le vote du petit nombre d’entre vous qui aura la chance d’exercer son droit.

Ils vous ont refusé le droit de vote, ne vous les laisser vous voler votre citoyenneté.

NI JOHN FRU NDI,
Votre humble serviteur.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE