03/10/2011 03:05:13
Où est passé Biya une semaine après la campagne?
En cette période de crise financière, les investisseurs ont besoin d’être rassurés. L’absence de paul Biya candidat sortant et entrant par ses manoeuvres de fraude en cette période de campagne annonce un lendemain plus que difficile pour le peuple camerounais sur la scène internationale.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

L’image du Cameroun plus que écorchée sur la scène internationale...Quelle image du cameroun sur la scène internationale avec un président éternellement absent même en période de campagne électorale?

On le savait déjà paresseux Paul Biya mais disparaître du paysage politqiue une semaine après le lancement de la campagne électorale est  plus qu’un mépris  envers le peuple camerounais mais une insulte grave envres tous les bailleurs de fonds et les partenaires du cameroun.

En cette période de crise financière, les investisseurs ont besoin d’être rassurés. L’absence de paul Biya candidat sortant et entrant par ses manœuvres de fraude en cette période de campagne annonce un lendemain plus que difficile pour le peuple camerounais sur la scène internationale. Quel investisseur aura envie d’aller investir dans un pays piloté par un président invisible?  Quel devenir pour le peuple camerounais quand celui qui vérouille le jeu démocratic ne connait pas le terrain? Paul Biya toujours terré dans son Mwomeka natal une semaine après le lancement de la campagne électorale...Cet homme qui a passé son régne à polir son image sur la scène internationale n’est plus que l’ombre de lui même auprès des partenaires du Cameroun. Paul Biya marque ainsi l’histoire du Cameroun comme un président avec pour mode de gestion : Oisiveté, villégiature et corruption.

Parallélisme entre  Paul Biya et Ni John Fru Ndi

Le chairman Ni John Fru Ndi candidat du S.D.F l’homme de l’action et non l’oisiveté. Le Cameroun il le connait par cœur.

Son axe de communication : Mandat de transition de 3 ans qu'il sollicite, son équipe et lui s'évertueront à refonder les institutions étatiques, relancer l'économie du pays avec un accent particulier sur le développement de l'agriculture, créer des emplois pour les jeunes, reformer le système éducatif et créer une assurance maladie universelle pour tous et surtout la mise sur pied du fédéralisme avant de passer la main à la jeune génération.
.
Le peuple camerounais, Les partenaires et les investisseurs peuvent compter sur cet homme de terrain. Le seul candidat qui connait la réalité du peuple camerounais. Le seul candidat qui à chaque campagne électorale parcourt tout le cameroun à la rencontre du peuple.

En une semaine de campagne, le S.D.F peut être très fier de la forme physique de son candidat et surtout de la démonstration de son amour pour le peuple camerounais. Après Foumban où il lance sa campgne, il se dirrige dans la ville Manjo et ensuite à Douala. De Douala, direction Djamena pour sa campagne dans la région de l’Extrême- nord depuis le 28 septembre notamment dans les villes de Kousseri, Goulfey, Blangoua, Makari, Affade, Waza, Mora, Mozogo, Koza, Mokolo, Gazawa, Maroua, Yagoua, Guidiguis, Kaele et Mindif. Samedi le 1er octibre, il se rend à Tiko, Limbé, Mu tenguene, Buéa, Muyuka et Kumba.

Dimanche le 2 octobre, il se rend à Tombel, Loum, Mbanga, Douala ou un grand meeting l’attend à l’esplanade du stade de la réunification de Bependa et termine son rallye à Édéa.  Le 09 octobre 2011, le peuple camerounais doit choisir entre un éternel oisif qui règne sur le Cameroun depuis 30 ans et un candidat qui connait sa souffrance. Dans un pays libre et démocratic on sait que le peuple accompagne toujours le candat qui connait leur réalité et c’est le candidat du S.D.F qui connait cette triste réalité du peuple camerounais

Félicité Ngadja
S.D.F Canada

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE