03/10/2011 15:59:34
Un président de section Rdpc menace les électeurs
« Nous avons des moyens pour détecter ceux qui vont voter pour l’opposition (...) si vous votez pour un autre, votre conscience vous jugera pendant 7 ans...»
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

David Chindong, président de section Rdpc du Ngoketunja III à Babessi ne connaît pas le secret du vote. Il l’a d’ailleurs dit le 28 septembre dernier, au lancement de la campagne pour le candidat Paul Biya dans la cour de l’école publique de la municipalité de Babessi.

« Nous avons des moyens pour détecter ceux qui vont voter pour l’opposition », a-t-il prévenu les militants et autres curieux qui ont fait le déplacement de l’école publique. Et d’ajouter « l’urne est transparente et nous avons des hommes de sécurité qui vont nous donner le nom de ceux qui auront voté au soir du 9 octobre pour l’opposition ».

A cet effet, il invite la population à voter pour Paul Biya car prévient-il « si vous votez pour un autre, votre conscience vous jugera pendant 7 ans ». Kum Henry Ichu, président provincial Sdf démissionnaire, Jocker du Rdpc,  a saisi cette opportunité pour vilipender son ancien parti. « L’heure n’est plus au rêve. Le Nord-Ouest doit observer la vérité en face, le Sdf ne peut rien offrir au Nord-Ouest aujourd’hui. En 21 ans le Sdf est demeuré un groupe d’initiative commune (Gic) ».

Pour convaincre, la population, Kum Henry laisse entendre que s’il a occupé le poste le plus influent au sein du Sdf pour enfin démissionner, c’est dire qu’il connaît mieux ce parti que quiconque et invite fils ou filles indécises de l’arrondissement de Babessi à suivre son exemple « l’eau va dans tous les sens parce qu’il n’a pas de direction. C’est ce que certains parmi nous faisaient depuis 21 ans. Nous nous sommes rendus compte que la voie du développement se trouve au Rdpc »

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE