05/10/2011 03:27:16
Financement: L'Úlite Rdpc du Mbam et Inoubou boude Paul Biya
La réunion de levée de fonds, convoquée à Ndikinimeki samedi dernier par le président de la commission départementale de campagne, le ministre Jean Baptiste Béléoken, n’a apportée que 15 millions de Fcfa sur la centaine de millions attendus pour la campagne électorale du candidat du Rdpc. Très peu de cotisants...
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La réunion de levée de fonds, convoquée à Ndikinimeki samedi dernier par le président de la commission départementale de campagne, le ministre Jean Baptiste Béléoken, n’a apportée que 15 millions de Fcfa sur la centaine de millions attendus pour la campagne électorale du candidat du Rdpc.
 
Le secrétaire général du comité central du Rassemblement démocratique du peuple (Rdpc) était à Bafia le 29 septembre dernier. Parti pour ouvrir la campagne électorale du candidat Biya dans son fief électoral du grand Mbam, René Emmanuel Sadi a été accueilli par une foule enthousiaste. Les militants venus du grand Mbam (Mbam et Inoubou et du Mbam et Kim) ont écouté ‘leur’ frère René Sadi dont la première visite dans sa base, depuis qu’il est secrétaire général du comité central du Rdpc.

René Emmanuel Sadi a entre autres demandé à ses frères du Mbam et Inoubou et du Mbam et Kim, de ne pas se tromper de choix le 9 octobre prochain. Et que le bon choix est celui de Paul Biya qui est « le choix du peuple ». Au cours de la séance de travail qui a suivi le meeting à la maison du parti Rdpc de Bafia et qui a regroupé les différents responsables locaux du parti au pouvoir, les élites et autres sympathisants du Rdpc, il a demandé à tous de mener sur le terrain une campagne dynamique et efficace, sans violence ni palabres. Faire le porte à porte. Et pour cela qu’ils n’oublient qu’il y a une autre fille du Mbam « une des nôtres », comme il a bien précisé, qui est candidate contre le candidat du Rdpc, Paul Biya. Aussi a-t-il souhaité que ses frères soient raisonnables, qu’ils se mobilisent pour faire triompher le 9 octobre prochain « le choix du peuple ».

En quittant Bafia en début de soirée pour Yaoundé, le secrétaire général du comité central du Rdpc a reçu la promesse ferme des militants et sympathisants du Rdpc dans le grand Mbam en général, et en particulier du Mbam et Inoubou que « tout serait mis en œuvre pour que la campagne dynamique en faveur du candidat Paul Biya », pour reprendre un commentaire d’une élite de l’arrondissement de Kiki.
 
Très peu de cotisants

Seulement voilà, pour faire une campagne de proximité comme l’ont assuré les élites, il faut des fonds. Et selon une certaine logique constatée au sein du « parti des flammes », les fonds ne viennent pas du comité central. Ce sont plutôt les pontes du régime en place qui cotisent pour la campagne du candidat Paul Biya. C’est ainsi quelques heures après le visite de René Emmanuel Sadi et le meeting qu’il a présidé à Bafia, et pour faire suite à toutes les promesses formulées pour que le candidat Paul Biya triomphe dans le Mbam et Inoubou, le président de la commission départementale de la campagne du candidat du Rdpc dans ce département, le ministre des Domaines et des affaires foncières, Jean Baptiste Béléoken, a convoqué une réunion des militants et des élites pour le samedi 1er octobre 2011 à son domicile de Ndikinimeki.

Au départ selon une source bien introduite, il était question, compte tenu de la qualité des élites que compte le Mbam et Inoubou, et surtout des postes qu’ils occupent ou qu’ils ont occupés au gouvernent ou dans le système, « de réaliser une quête honorable qui montre la détermination des mbamois de la  rive droite à soutenir Paul Biya». On tablait donc sur une centaine de millions de Fcfa. Une cinquantaine de personnes se sont déplacés effectivement le week-end dernier pour Ndikinimeki. A défaut d’avoir le ministre Béléoken que nous avons tenté de joindre sans succès, des sources bien introduites avancent la somme de 15 millions de Fcfa qui aurait été collectée pour soutenir la candidature de Paul Biya.

« Pas du tout honorable compte tenu des attentes » clame une autre source proche de la commission départementale de campagne du candidat Biya dans le Mbam et Inoubou. Selon la même source, le ministre Jean Baptiste Béléoken, président de la commission aurait donné la somme de un million de Fcfa, les aciens ministres Anong Abidimé et Abogo Nkono respectivement, 150 000 et 100 000Fcfa. Tout comme le maire Issah Ahmed, président de la section Rdpc du Mbam et Inoubou centre a donné la somme de 100 000Fcfa. La plus grosse contribution personnelle jusque-là annoncée au cours de la réunion de Ndikinimeki est celle du nommé Robert Mouté Ambassa qui a indiqué vouloir allonger la somme de 5 millions de Fcfa. Pour l’instant, les autres élites du Mbam et Inoubou membres du comité central tels que James Onobiono, Camille Mouté à Bidias, et autres Boto’o à Ngon ne seraient pas encore signalées.

Du coup à moins d’une semaine de la clôture de la campagne électorale certains au sein du Rdpc dans le Mbam et Inoubou se posent entre autres la question de savoir si la candidature de Paul Biya est localement boudée. Surtout, selon des sources bien introduites, la candidate du Bloc pour la reconstruction de l’indépendance du Cameroun (Bric) Dang Ester, native du Mbam et Inoubou serait très active sur le terrain les arrondissements de Bafia, Ndikinimeki, Ombessa, Deuk, et Bokito notamment (en attendant une descente cette semaine dans le Mbam et Kim) où elle fait sa campagne électorale, aidés par des militants et sympathisants du ...Rdpc.

Marlyse SIBATCHEU

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE