07/10/2011 13:15:28
Lapiro: Voici pourquoi je voterai bulletin nul
Lapiro de Mbanga. Je sanctionne cette équipe de 23 joueurs qui vont jouer ce dimanche un mauvais match contre le peuple.
Le Jour
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Lapiro de Mbanga. Je sanctionne cette équipe de 23 joueurs qui vont jouer ce dimanche un mauvais match contre le peuple.
 
Fatigué de voir les matchs amicaux que deux anciens camarades à l’ UNC et au RDPC et copains depuis toujours que sont le vainqueur naturel BIYA et son ‘’sparring -Partner’’ de toujours FRU NDI montrent aux yeux du monde entier depuis les décennies pendant les élections présidentielles, 20 illustres inconnus et autres champions locaux qui prétendent chacun de sauver le peuple en cette élection présidentielle sont incapable de se mettre ensemble et trouver parmi eux un candidat unique pour prouver aux Camerounais que c’est l’alternance qui les préoccupe et non les 30 millions qu’ils doivent chacun empocher.

Le président candidat à sa propre succession organisateur de cette élection a versé aux yeux du monde entier, la honte sur mon pays le Cameroun car, comment peut-on faire une élection présidentielle à un tour avec 23 candidats ?
 
Quel sera le pourcentage du président élu dans le suffrage réellement exprimé lorsqu’il est établi qu’Elecam n’a pas pu avoir 09 millions d’électeurs qu’il a promis sur une population déclarée à 19 millions et ce à la base d’un recensement fait 05 ans plus tôt.

Elecam créée unilatéralement par le président candidat à sa propre succession a prouvé son incapacité à ne fusse que distribuer les cartes électorales aux électeurs et a décrété après cet échec que les camerounais aillent voter avec les carte d’identités ouvrant par là, la voie à toutes sortes de fraudes.
 
Elecam a mis tout en œuvre pour que le vainqueur naturel soit déclaré élu au soir du 09 octobre 2011 en acceptant que l’eternel candidat naturel du parti de la flamme viole la loi qui régie l’affichage des candidats.
Lorsque le Vice-président du MANIDEM parmi tant d’autres électeurs déclare avoir obtenu 02 cartes d’électeurs il est clair que le nombre d’électeurs déclaré par Elecam ne sera pas conforme à la règle démocratique qui veut qu’une personne ait une voix dans cette élection.
 
L’article 66 de la constitution camerounaise qui stipule que les candidats doivent déclarer leurs biens n’a pas été respecté, la Cour Suprême qui pour la circonstance devient le Conseil Constitutionnel va se permettre au vu de cette violation flagrante de la loi fondamentale du Cameroun de déclarer le vainqueur naturel gagnant à l’issue de cette élection.

Sur la séparation des pouvoirs qui est le socle et la garantie d’une véritable démocratie, le vainqueur naturel dès qu’il va être déclaré gagnant, il va continuer à nommer les juges qui, pour lui plaire et espérer obtenir des avancement en grade ou alors ne pas être mis à la retraite même lorsque le poids de l’âge les y oblige, vont continuer à remplir les prisons avec les présumés innocents comme Yves Michel FOTSO, Paul Eric KINGUE et des milliers d’autres prévenus qui bondent les prisons du Cameroun sans jugements et il va aussi continuer à faire du très honorable président à vie de l’Assemblée Nationale son représentant personnel dans des cérémonies de moindre importance.

Sur la devise du Cameroun : Paix – Travail – Patrie
 
Si la paix est la situation d’un pays qui n’est pas en guerre, le manque de sécurité dans un pays fait que ce pays soit en danger. Un pays pauvre est forcément un pays en insécurité ; le Cameroun est un pays pauvre et très endetté par conséquent il y a dont pas de paix je veux pour preuve, l’opération des malfrats qui a duré 03 h à Ecobank de Bonabéri, la mise en scène qui a eu lieu sur le pont du Wouri, les émeutes de fin février 2011 et la disparition du Sous-préfet de Bakassi .

Travailler c’est exercer une activité professionnelle ; une activité professionnelle qu’on exerce sans sécurité sociale a mon avis n’est pas travailler c’est plutôt de la débrouillardise. Les avocats diplômés en droit des universités, les journalistes sortis des grandes écoles de journalisme et les médecins sortis des grandes écoles de médecine d’ici et d’ailleurs qui ne sont pas à la fonction publique, les chauffeurs, les benskineurs, les sauveteurs et les bayam sellam qui vivent dans la précarité absolue sont-ils des travailleurs?

Ces camerounais qui travaillent dans les plantations agro-industrielles, qui sont payés en monnaie de singe et qui ne peuvent pas subvenir à leurs problèmes au quotidien sont-ils des travailleurs ?Les artistes créateurs des œuvres de l’esprit à qui on distribue quelques pièces de monnaies pour leurs droits d’auteurs sont-ils des travailleurs ?
 
Les sportifs, toutes disciplines confondues et ce, malgré les médailles qu’ils apportent au Cameroun sont obligés de s’exiler ou de changer de nationalité à l’instar de Françoise MBANGO pour ne citer que cette double championne olympique.

Quelle est cette patrie ou les candidats ne peuvent pas aller en pleine campagne électorale au sud-Cameroun et où les haoussas du Nigeria sont devenus des Autochtones au point d’avoir des chefferies traditionnelles de la Communauté Musulmanes au nom d’un bétail électoral?

Le président candidat à sa propre succession organisateur de cette élection a tout mis en œuvre pour organiser un désordre postélectoral, et pour embrouiller l’opinion internationale parce que c’est d’elle seulement qu’il a peur, ses  créatures organisent des messes pour la paix ici et là comme si le syndrome Ivoirien planais sur le Cameroun.

Dès le 10 octobre 2011, la cour suprême agissant en place et lieu du conseil constitutionnel que sa majesté le Roi de l’empire Cameroun ne trouve aucune utilité à mettre en place depuis 1996 et qui est une exigence de la constitution Camerounaise va être submergé par des recours et autres récriminations post électoral et on va servir aux Camerounais le même refrain du genre on a volé la victoire amenant ainsi la population à se soulever.
S’il arrive que les certains Camerounais descendent dans la rue manifester après le résultat de cette élection faite sur mesure pour déclarer le président candidat à sa propre succession organisateur de cette élection, celui-ci devrait porter l’entière responsabilité car il a tout fait pour ne pas écouter une partie du peuple sur le tripatouillage de l’article 6.2 de la constitution, sur la composition d’Elecam, sur le bulletin unique pour tous les candidats toute chose qui allait minimiser la fraude électorale lors de cette élection présidentielle.
 
La forte mobilisation des hommes armés surtout le bataillon d’intervention rapide et les militaires  avant cette élection en lieux et places de la police qui est spécialisée pour le maintien de l’ordre prouve que cette élection n’est pas démocratique et qu’il y a une forte malchance que le sang des Camerounais va encore couler.
Au lieu de faire la casse, détruire les biens et tomber sous les balles ce que souhaite surement tous ceux qui trouvent leurs comptes dans le désordre, j’exprime pacifiquement et démocratiquement mon désaccord par mon vote dans l’urne d’un bulletin nul qui atteste que je n’ai pas donné mon aval pour cette mascarade électorale dont le résultat est connu d’avance, que je sanctionne cette équipe de 23 joueurs qui vont jouer ce dimanche un mauvais match contre le peuple. L’opinion public internationale tiendra compte le moment venu.
 
Ngataman

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE