17/10/2011 02:07:33
Scrutin. Les non-dits de la présidentielle dans l'Adamaoua
Des faits pour le moins insolites ont échappé à la vigilance  des commissions électorales et autres observateurs électoraux déployés à travers la région: des cop's  votent à 1000 Fcfa, des bulletins Undp dans l’urne...
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Des faits pour le moins insolites ont échappé à la vigilance  des commissions électorales et autres observateurs électoraux déployés à travers la région.
 
Le 9 octobre dernier, jour du scrutin présidentiel, pas moins de 1354 bureaux de vote ont fonctionnés dans la région Château d’eau. Sur les 440 079 électeurs attendus aux urnes, plus de 300 000 ont effectivement accompli leur devoir civique. Les centaines de cartes d’électeurs en errance dans les bureaux de vote le soir du scrutin corroborent à suffisance les taux d’abstention relayés par la presse nationale et internationale. Cependant, à l’occasion d’une sortie médiatique, les ministres Marafa Hamidou Yaya et Issa Tchiroma faisaient observer le soir du scrutin, que le vote s’est déroulé dans le calme et la sérénité sur l’ensemble du territoire national.

Le Mincom invité sur le plateau du débat post-électoral de la télévision nationale Crtv, a davantage salué « la maturité » des Camerounais, en dépit des « manœuvres déstabilisatrices des ennemies de la République ».  A la suite du porte-parole du gouvernement, trois (3) observateurs internationaux de la présidentielle, reçus au palais d’Etoudi le 11 octobre en cours, ont quasiment entonné le même refrain. Pierre Buyoya, Ibrahim Boubakar Keita et Fred Mitchell respectivement ancien chef d’Etat burundais, ancien premier ministre malien et ancien ministre des affaires étrangères des Bahamas, ont tous dit leur satisfaction en ce qui concerne l’organisation par Elecam du scrutin présidentiel.

Des cop’s  votent à 1000 Fcfa

Dans l’Adamaoua où des irrégularités (tentatives de bourrage d’urnes, insuffisance du matériel électoral, absence notoire des scrutateurs des partis politiques, etc.) ont été dénoncées ça et là, le commun des électeurs a manifestement voté par intérêt. « J’ai voté pour le candidat du Rdpc parce qu’il nous a fait beaucoup de dons cette année. J’ai également trouvé mon compte pendant la campagne électorale », souffle un militant de l’organisation des jeunes du Rdpc dans le Mbéré. Et selon un étudiant à l’Université de Ngaoundéré, « le délégué des étudiants (Dge) a pris l’engagement de payer la somme de 1000 fcfa à chaque étudiant qui voterait pour le candidat du Rdpc ». Sauf qu’à la fermeture des bureaux de vote, Mazi Sanda n’a pas tenu sa promesse. Seulement une brochette d’étudiants seraient effectivement passés à la caisse. Conséquence, des scènes de disputes ont éclaté à la cité universitaire où étaient concentrés l’ensemble des bureaux de vote du village universitaire. Au décompte, sur les 9142 étudiants inscrits environ, 2000 ont exprimé leur suffrage.

Des bulletins Undp dans l’urne

D’aucuns n’ont pas voté à des fins pécuniaires. Dire qu’ils en avaient gros sur le cœur après Bello Bouba Maigari, Issa Tchiroma Bakary, Dakolé Daissala et autres Hamadou Moustapha. Cette catégorie de votants dit avoir « voté massivement » pour Garga Haman Adji. Toute chose qui pourrait expliquer la percée du candidat de l’Alliance pour la démocratie et le progrès (Add) ; cf Le Messager n°3448 du 12 octobre 2011.

Fait non moins insolite dans un bureau de vote à Belel dans la Vina : les commissions de vote ont découvert dans l’urne des dizaines de bulletins appartenant à l’Undp. « Il s’agit de bulletins anciens des législatives et municipales de 2007. Des électeurs malveillants les ont glissés dans l’enveloppe certainement pour susciter la confusion », a laissé entendre un président de bureau. Par ailleurs, dans le Mayo Tsanaga (Extrême-Nord), il se raconte qu’un militant de l’Undp qui a remarqué l’absence du bulletin de vote de l’Undp dans son bureau de vote, se serait enfui vers le Nigéria avec le lot de bulletin du candidat du Rdpc.

Salomon KANKILI

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE