20/10/2011 01:41:46
Contentieux post électoral: Jean Jacques Ekindi hausse le ton
(...) Nous lançons un appel pour que nous nous réunissions tous  à Douala, à la salle des fêtes d’Akwa le jour et à l’heure où Monsieur Paul Biya se rendra à l’Assemblée nationale pour prêter serment à la suite de l’annonce des résultats de ce simulacre d’élections.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Au peuple camerounais,

Vous avez été appelés à vous prononcer le 09 Octobre pour le choix d’un Président de la République.
Ce scrutin a connu des fraudes, des trucages, des achats de votes et de consciences, des falsifications de procès-verbaux, des violences sur les scrutateurs à un niveau jamais égalé.

En aucune manière, cette élection ne peut prétendre attribuer la légitimité nécessaire au Président déclaré élu.
Le traitement de nombreux recours déposés par les candidats au Conseil Constitutionnel n’a pas conduit à l’annulation de ce scrutin qui n’aura été qu’une mascarade.

Pour nous, la validation de cette élection frauduleuse est en complet désaccord avec la volonté du peuple Camerounais.

C’est pourquoi, à tous ceux qui considèrent que ces élections doivent être annulées, qu’il s’agisse :

1.    De candidats,
2.    De partis politiques,
3.    D’associations de la société civile,
4.    De personnalités de tous ordres,
5.    De citoyens

nous lançons un appel pour que nous nous réunissions tous  à Douala, à la salle des fêtes d’Akwa le jour et à l’heure où Monsieur Paul Biya se rendra à l’Assemblée nationale pour prêter serment à la suite de l’annonce des résultats de ce simulacre d’élections.

Nous élèverons alors une protestation qui devrait conduire à la reprise de ce scrutin.

Fait à Yaoundé le 18 Octobre 2011

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE