08/11/2011 04:16:47
Voix d'une Libre-Indignée ou l'amplification de mon indignation...
Le monde entier souffrirait-il de la «dozomanie » ou la «dozophrénie»???
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Janvier 2010 - Janvier 2012, Bientôt deux que j’ai décidé de mettre un peu plus d'engagement dans ma libre-indignation. Le bilan pour moi est l'amplification de mon indignation! L'indignation de voir les Ivoiriens à ce qui suit, pour paraphraser Stéphane Hessel qui disait tantôt "… en Côte d’Ivoire,  Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, sont deux leaders tellement vénérés par leurs partisans, qu’ils ont fini par être quasiment déifiés (...)"
Le livre de ce nonagénaire (survivant des camps de concentration Nazi devenu diplomate français, et qui a causé un choc littéraire mondial en octobre 2010 quand il a publié, à 93 ans, « INDIGNEZ-VOUS!», un  petit livre de 19 pages vendu à plus de 3,5 millions d’exemplaires, sur la nécessité de révolte contre l’injustice sociale.), traduit bien notre triste réalité en Côte d’Ivoire et peut-être ailleurs en Afrique si on veut faire référence à la partie de l’ouvrage qu’il en a consacré.

Après deux ans de combat de libre-indignée à travers mes écrits, j'ai fini par en déduire, à tort ou à raison que l'Afrique n'a pas besoin des libres-indignés comme Gandhi ou comme Matin Luther King… Et comme je suis une libre-indignée dans l'âme, je me dis que l'Afrique n'a pas besoin des gens comme moi…

Ailleurs, les libres-indignés seraient la solution aux conflits sans fin de l’Afrique... Mais en Afrique, les libres-indignés dérangent voire énervent tout le monde.

Pourquoi???

Parce qu'on nous veut fanatiques,  instrumentalisés et enchaînés à souhait. Dès qu'on refuse de l'être, alors on s'attire la foudre de tous.

Un correspondant me disait ceci un jour: «En rétrospective, je comprends pourquoi Chirac avait dit: «L'Afrique ou le noir n'est pas prêt pour la Démocratie (…)»
Chez nous, ce qui prime, C’est le TRIBALISME, la HAINE, SE VENGER DE L’AUTRE, LE VOIR SOUFFRIR, même si cela doit nous coûter la vie ou notre bien-être. En Côte d’Ivoire quand un libre-indigné se plaint d’un camp, il est automatiquement taxé d’être dans le camp adverse, et vice-versa…

A.    Par exemple, l’on n’a pas besoin d’être du camp de Gbagbo pour savoir qu’en 2000 bien qu’ayant pris le pouvoir dans des conditions calamiteuses, il fallait le laisser, lui et son équipe finir leur mandat.
Ils auraient eu le temps de démontrer leurs forces ou leurs faiblesses en bonne ou mauvaise gouvernance… Le pays ne serait pas plongé dans la merde actuelle. Malheureusement Ouattara et alliés ont préféré faire le choix de la merde qui est celui des armes. 

Pourquoi donc faire porter la responsabilité de cette merde à Gbagbo lorsqu’on a soi-même fait le choix de cette merde ??? Merde alors!

Aussi n’a-t-on pas besoin d’être du camp de Gbagbo pour soutenir le droit (de la Côte d’Ivoire) à un partenariat win-win (gagnant-gagnant) avec la France et les autres pays du monde.

B.    De même l’on n’a pas besoin d’être du camp de Ouattara Dramane pour être indigné de ce que la refondation de Gbagbo nous a servi: (Népotisme, Nombrilisme, Corruption, Matérialisme, Légèreté, Immoralité, Enfantillage, «Dés-éducation» (c-a-d mort du peu d'éducation qui existait déjà ou affaiblissement du système éducatif existant), Foire aux maîtresses, Irresponsabilité environnementale, Méchanceté vis-à-vis d’une jeunesse abusée, politique en avant des études pour une jeunesse mal exploitée, promotion de maquis et bars comme le salut du peuple, fainéantise, l’évangile dans le fétichisme ou le fétichisme dans l’évangile, (la liste est longue), qui ont pour CONSEQUENCE, la Colère de Dieu...). (La répétition est pédagogique)

Rosalie Kouamé «Roska»

Comme c’est au pied du mur qu’on voit le bon maçon, alors nous ne nous ferons point prier pour dénoncer les tares du pouvoir de l’imposture et du «complot du golf» qui viendront s’ajouter aux nombreux crimes commis depuis le 24 Décembre 1999 où Ouattara s’était fait le point d’honneur de « frapper ce pouvoir moribond de Bedié», jusqu’au 11 Avril 2011 où il a «cueilli Gbagbo comme un fruit pourri…» Je ne dirais pas bon appétit ou bonne digestion pour autant, comme l’a fait ce journaliste français sur la chaîne Itele.  

Vous les politiciens Africains, vous êtes capables de donner l’insomnie, même à Dieu qui ne dort jamais… Tellement vous êtes expert dans le vrai-faux et le faux-vrai.

Activiste de la LIBERTE, de la SOUVERAINETE, mais surtout du BIEN-ÊTRE de l'être humain, on a malheureusement, l'impression que nous n'avons pas droit à la libre-indignation en Afrique. Tantôt je m'adresse aux humains (dans mes cris de cœur), tantôt je m'adresse à Dieu si ce n'est aux deux à la fois. Et je n'arrive pas à être située exactement sur le sort des Africains que nous sommes.

Dans le cas de la Côte d'Ivoire, les uns accusent les autres et pourtant avec un peu d'objectivité, nous nous rendons compte que nous sommes tous responsables de la déchéance de notre pays... Personne ne prend le temps de faire son autocritique. Chacun est convaincu qu'il est parfait et que ce sont ceux d’en face qui sont mauvais. Et le temps passe, et l'écart entre nous ne fait que s'agrandir... Et l'occident ne fait qu'en profiter pour mieux nous diviser afin de bien nous piller... Et on continue de s'accuser mutuellement…

Et dès qu’un (e) libre-indigné (e) intervient dans ce combat aux positions figées, tribalisées, instrumentalisées, régionalisées voire christianisées ou islamisées, on préfère boucher les oreilles et l’entendement sur l’objectivité de ses propos,  pour chercher à savoir de quel groupe politique il ou elle appartient. Le groupe des «traitre»? Des « infiltrés»? Des «taupes»? Des «ingrats»? Des «bavards» ? Des «muets» ? Des « vendeurs » ? Des «vendus» ou des «achetés»

A cette allure, la Démocratie en Afrique peut longtemps encore rester une utopie si on n’y prend garde… 
Un ami Camerounais me demandait un jour de «consommer le fait divin avec beaucoup de modération» et me souvenir que la religion est "l'opium du peuple..."

Etant d’accord tout les deux que le problème de l’Afrique est de nature spirituelle, culturelle et socio-éducative, je lui ai dit que nous avons tendance à vouloir régler les problèmes de notre continent comme si le côté spirituel était négligeable.

Et pourtant, le spirituel conditionne notre situation. Le culturel aussi est un point clé puisque culturellement, nous semblons être en contradiction avec le modèle de société que nous suivons. Du coup, nous devenons notre propre problème... Le spirituel et le culturel déterminent le socio-éducatif... Que vaut l'avenir socio-éducatif d'un enfant qui est spirituellement détruit d'avance et culturellement perdu dans une mondialisation forcée qui le rejette pour autant?

Et voilà! Le résultat est cette Afrique de tous les paradoxes... Où les Ouattara, avec l’appui des forces étrangères cueillent les Gbagbo comme des fruits pourris pour les donner à manger aux Sarkozy et aux Obama, sur la base d’une «économie dozotaire internationale… » Où les Soro Guillaume sont premier ministre (grâce à une vocation de rebelles armés ayant tué de manière anti-démocratique, leurs compatriotes et leurs hôtes ivoiriens), quand les Universitaires Aké N'Gbo sont en prison comme si le monde entier souffrirait de la «dozomanie», de la «dozophrénie» ou  schizophrénie. La différence dans leur "core competence" se situe au niveau spirituel. Et si des ivoiriens dignes du nom se sentent indignés, seraient-ils considérés comme des «dozophobes» ou des xénophobes?

Pour cela, les «dozophiles internationaux» devraient-il s’organiseraient pour continuer de tuer les ivoiriens accusés de «dozophobie»?

A l’ami donc, je disais que je veux bien «consommer le côté divin avec modération», mais cela me semble impossible dans une société où la sorcellerie est la mieux partagée et cultivée.

•    La sorcellerie dans nos familles, nos villages, nos quartiers...
•    La sorcellerie dans les rapports entre amis ou entre compatriotes...
•    La sorcellerie dans nos services, entre collègues et dans la hiérarchie...
•    La sorcellerie des dirigeants du pays...
•    La sorcellerie des politiciens....
•    La sorcellerie d’une bonne partie des peuples Africains à se plaire dans l’ignorance et la médiocrité…
•    La sorcellerie des Présidents Africains qui sont capables de faire plusieurs mandats à la tête d'un peuple qui ne veut plus les sentir...
•    La sorcellerie des occidentaux en Afrique, envoûtés par les ressources naturelles et les richesses de l'Afrique dont ils ne peuvent plus s’en passer...
•    La sorcellerie de la communauté internationale aux fins monétaires...
•    La sorcellerie de l'Union Africaine où les hommes les plus viriles du monde se comportent comme des femmelettes face aux moins viriles qu'eux...
•    La sorcellerie de l'ONU en Afrique qui dès qu'elle dépose ses bagages dans un pays, alors ce pays est parti pour connaître des atrocités, l'insécurité et l’anarchie totale…
•    La sorcellerie de la Françafrique et de l'occidentafrique...
•    La sorcellerie des matérialistes et mondialistes ayant transformé l'argent en une fin et non en un moyen comme cela devrait être le cas…

Avec un peu de recul, la force qui permet de supporter tout ça, c'est de s'accrocher à Dieu dans l'espoir de profiter d'une prochaine vie, puisque celle-ci ressemble à une vraie merde, une vraie vanité qui ne mérite qu'INDIGNATION...

Lisons Exode 15:26 pour comprendre que Jehova, le Dieu Tout Puissant nous a fais la promesse d’un meilleur traitement ici-bas comme au ciel, si nous mettons en avant sa parole et abandonnons nos comportements qui l’indignent… 

Merci pour votre aimable attention!
On est ensemble, ou alors apprenons à être ensemble!
Dieu bénisse et restaure la Côte d’Ivoire!
Dieu bénisse et restaure l’Afrique!


07 Novembre, 2011
Rosalie Kouamé «Roska»
Ingénieur en Management, Leadership & Strategy Development
Activiste de la Paix, des Droits de l'Homme, de l'Education, de la Culture, de Jésus et des lois Divines
Présidente Fondatrice - Fondation Roska
roska_net@hotmail.com roska_net@yahoo.com
Blog: http://roskanews.africaview.net

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE