15/11/2011 01:54:09
Communiqué de presse en réaction au rapport de la Conac
La CONAC crée un climat nauséabond, délétère et dangereux en livrant des présumés innocents à la vindicte des journaux et de l’opinion publique !
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Communiqué de presse :

La CONAC crée un climat nauséabond, délétère et dangereux en livrant des présumés innocents à la vindicte des journaux et de l’opinion publique !

La CONAC outrepasse les compétences qui sont les siennes en jetant en pâture aux médias et à l’opinion publique en quête d’éventuels responsables de la mal-gouvernance de notre pays, des présumés innocents pour sauver un régime politique en mal de visibilité et de légitimité. C’est un climat délétère et nauséabond qui ne grandit ni l’Etat ni les institutions qui le composent. De quoi s’agit-il ? Nous sommes en face d’une surenchère verbale et de compétence ; un concours entre des institutions aux compétences floues et certainement mal définies. C’est à qui dénoncerait le plus pour plaire au prince ! On en vient à oublier les règles élémentaires du droit.

Dans un pays civilisé où les uns et les autres connaissent leurs compétences aux institutions claires et bien définies, nous ne devrions pas en arriver là. Nos prisons sont déjà pleines des hommes et des femmes qui ont été arrêtés avant que la police judiciaire se mette à la recherche des preuves de leur culpabilité !

Le rapport de la CONAC remis à la presse, loin de rehausser l’image de notre pays, vient de mettre une tâche bien noire sur notre drapeau.

Mme Stéphanie Assoé Eding
Conseillère spéciale en matière de communication et des relations avec les médias
communication@generationcameroun2011.com

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE