16/11/2011 15:34:15
Le chant du Cygne...
Des cimes de l'Olympe il descendit, plein de courroux, Portant son arc et son carquois étanche sur l'épaule.
Les traits sonnèrent sur l'épaule du dieu courroucé, Quand il partit, et c'était comme si la nuit marchait...
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

C'est lorsqu'un homme est prêt à mourir pour ses principes qu'il commence à avoir de la valeur!

Beaucoup vont me demander ce que c'est que la valeur et qui la détermine! Soit mais à regarder autour de moi et à la course au ndolé national lancé au Cameroun, avec des couverts de surenchères politiques et des convives de compromission avec une assistance médusée si ce n'est complice, je ne peux que m'interroger encore plus! De l'interrogation à l'exclamation il n'y a qu'un pas pour trahir les principes fondateurs d'une vie d'homme. Je regarde autour de moi et je dis que le Cameroun va exploser dès l'annonce du prochain gouvernement.

Souffrez que je m'explique un tout petit peu. Ceux et celles qui ont servi avec loyauté le régime finissant et qui n'ont jamais pour des raisons propres à leur président, été invités à se vêtir du costume de ministre vont tirer les premier. Ils savent au fond d'eux que le prochain gouvernement est le dernier de leur champion pire, ils savent aussi que c'est celui qui le conduira à sa dernière demeure. Ainsi donc comme le cygne, il chantera certainement plus fort avant de s'éteindre à tout jamais. Voilà pourquoi, les jeunes loups comme les vieux colons, les gueux comme les nobles espèrent tous pouvoir reconnaître ce chant au loin.

Sauront-ils l'interpréter?

Nous pouvons tous entendre le chant du Cygne au loin et même devant notre domicile mais saurons-nous tous le comprendre d'autant que le Cygne lié à Apollon fait de ce Dieu gréco-romain (oui les deux peuples l'ont adopté) est à la fois purificateur et guérisseur voilà pourquoi il peut se permettre de poser des diagnostics, pointer un doigt accusateur sur les uns et les autres, interpeller les économistes incompétents face à la dérive de la mondialisation. Mais si nous nous enfermons dans ce premier cercle de ses pouvoirs c'est que nous n'avons pas compris ni su interpréter le premier chant du Cygne. Il est aussi Phébus comme la belle maison d'édition dans le septième arrondissement de Paris, entre le quartier latin et la basse ville qui accueille aussi quelques écoles; donc forcément brillant. Que devons-nous surveiller? Les flèches qu'il brandit ou sa lyre ou encore les muses qu'il attire comme des abeilles autour du joli pot de miel national?

Un Dieu bien vengeur!

Beaucoup pris par la beauté de la musique et les distractions envoutantes des muses ont tôt fait d'oublier que le Cygne est aussi Apollon, ce dieu bien vengeur et vindicatif. Ils ont rapidement oublié que depuis le début de son règne il s'est donné un malin plaisir à punir ceux et celles qui ont osé le défier. Tous les adeptes de la "perfection spirituelle et morale" autour de lui sont passés à la trappe! Les "amis du chevalier de St George" aussi y sont tous passés. Pas un seul survivant connu aujourd'hui, sinon une suite de vieillards qui tombent les uns après les autres. Certains connaissent même l'humiliation publique de la mort sur les marches de la Maison Déshumanisée. Ceux qui ont convoité la place de Dieu ont fini comme le Satyre Marsyas, cet amateur de flûte, qui avait un jour osé lancer un défi musical à Apollon.

Un Dieu bâtisseur!

C'est l'œuvre la plus complexe et la plus obscure de son monumental talent! En faisant appel aux génies du Soleil Levant il a encerclé les sept collines d'un magnifique Olympe! Ça c'est visible, chez le voisin Omar, il a aidé à la succession "O Phébus! Sous tes auspices s'élèvent les villes; car tu te plais à les voir se former, et toi-même en poses les fondements". Il voudrait sans doute aller jusqu'au bout des constructions afin que sa cité ne soit point un vaste chantier de fouilles archéologiques comme l'est Athènes aujourd'hui. Oui il veut défier les conseils de Platon qui hier encore conseillait à quiconque voulait faire œuvre utile dans la construction de regarder « la fondation des temples, les sacrifices, et en général le culte des dieux, des démons et des héros, et aussi les tombeaux des morts et les honneurs qu'il faut leur rendre afin qu'ils nous soient propices... ».

Y-a-t-il là un seul qui ait la profondeur de ce regard, obnubilés qu'ils sont tous par la beauté d'Apollon! Mais souvenez-vous que ses amours sont éphémères! Cyrène est là et Aristée prend de l'âge et est aussi belle que Venus! Vous allez sombrer dans la plus douce des folies. Oui douce folie qui n'a point prévu la rage de Dieu pourtant vos yeux s'ouvrent pour le voir:

Des cimes de l'Olympe il descendit, plein de courroux,
Portant son arc et son carquois étanche sur l'épaule.
Les traits sonnèrent sur l'épaule du dieu courroucé,
Quand il partit, et c'était comme si la nuit marchait



 

Non, non avant de sombrer dans l'ultime folie qui fera marcher toute la cité derrière votre cercueil, souvenons de ces paroles d'Apollon  « j'ai engagé ma parole, et juré par un serment redoutable que nul autre que moi, parmi les Dieux toujours vivants, ne connaîtrait la volonté de Zeus aux desseins profonds». En d'autres mots, il nous enterrera tous.

Dr Vincent-Sosthène FOUDA

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE