28/11/2011 06:09:22
RDC: une dizaine de morts et 68 blessés à moins de 48 heures des élections
«La communauté internationale soutient depuis 51 ans (au Congo) les pires dictatures d'Afrique » dixit Etienne Tshisekedi.
Radio Chine internationale
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Les affrontements survenus samedi dans les quartiers de l'est de la ville de Kinshasa, entre les partisans de l'Union pour la démocratie et le progrès social ( UDPS) et ceux de la Majorité présidentielle (MP), ont fait une dizaine de morts, a déclaré dimanche le président de l'UDPS, Etienne Tshisekedi.

Selon le leader de l'UDPS, parmi les victimes, il y aurait des membres de son bureau.

La radio Okapi qui cite des sources hospitalières, parle quant à elle, d'une dizaine de morts et d'une quarantaine de blessés. Elle a précisé avoir dénombré 4 morts à l'hôpital sino-congolais,1 mort à l'hôpital Biamba Marie Mutombo et 4 à l'hôpital Roi Baudouin.

De son côté, le Parti lumumbiste unifié (PALU) d'Antoine Gizenga, déplore la mort de trois de ses militants.

Dans un point de presse tenu dimanche, le secrétaire permanent, porte-parole et idéologue du PALU, Godefroid Mayobo, a demandé que la justice puisse faire son travail.

Des accrochages, rappelle-t-on, se sont produits samedi entre les partisans du président sortant, Joseph Kabila, et de son challenger, Etienne Tshisekedi, qui étaient massés pour les accueillir à l'aéroport international de N'Djili et sur la route qui y mène.

Les forces de l'ordre ont tiré des gaz lacrymogènes et à balles réelles surla foule. Compte tenu de ces violences, les autorités avaient annulé toutes les manifestations politiques qui étaient prévues samedi.

Conférence de presse de dimanche 27 novembre: Etienne Tshisékédi, défie le pouvoir et la communauté internationale

Kinshasa a Feu et a Sang - la Police Tire sur les Manifestants (Reportage Euronews 26/11/2011)

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE