28/11/2011 21:42:32
RDC : Vital Kamerhe conteste déjà le scrutin
Dans un communiqué publié le jour même du vote, le candidat de l'UNC, Vital Kamerhe, dénonce déjà une "vaste opération de fraude massive susceptible de dénaturer la vérité des urnes mais aussi de susciter une contestation dont l'escalade peut conduire à une insurrection aux conséquences incalculables".
afrikarabia
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Dans son communiqué, Vital Kamerhe dénonce notamment "le bourrage d'urnes avec des bulletins du candidat n°3" (Joseph kabila), "la délivrance de cartes d'électeurs à des mineurs, la non prise en compte de certains électeurs sur les listes électorales"... Mais aussi, "le déplacement de certains bureaux de vote, le dédoublement d'autres et la localisation imprécise de nombreux lieux de vote".

Vital Kamerhe condamne l'interdiction des meetings politiques le dernier jour de la campagne (le samedi 26 novembre). Le leader de l'UNC dénonce la "séquestration" du candidat de l'UDPS, Etienne Tshisekedi, afin de l'empêcher de tenir meeting au stade des Martyrs et conteste "l'usage des armes par les forces spéciales et la garde présidentielle" à l'encontre des militants de l'UDPS et de l'UNC. Hier encore, Vital Kamerhe demandait le report de 2 à 3 jours du scrutin pour "que les esprits s'apaisent et permettent de sauver le processus électoral"... mais en vain. Le vote s'est déroulé de manière chaotique ce lundi. Un bilan provisoire fait état de 5 morts lors de divers affrontements dans tout le pays ce lundi. 

Christophe RIGAUD

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE