01/12/2011 05:58:53
Alerte en mer: des navires de guerre russes font route vers la Syrie
Moscou déploie des navires de guerre dans sa base syrienne de Tartous. La mission planifiée de longue date arrive, providentiellement, à un moment qui pourrait aider à prevenir d’un conflit potentiel dans ce pays stratégiquement important du Moyen-Orient.
RT
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Moscou déploie des navires de guerre dans sa base syrienne de Tartous. La mission planifiée de longue date arrive, providentiellement, à un moment qui pourrait aider à prevenir d’un conflit potentiel dans ce pays stratégiquement important du Moyen-Orient. Le groupe de combat naval consiste en trois vaisseaux menés par lourd porte-avion et croiseur lance-missiles 'Amiral Kouznetsov'.

Les officiels militaires russes insistent sur le fait que ce mouvement n’a pas de rapport direct avec la crise ayant lieu dans la région; cette mission ayant été planifée il y a un an, rapporte le journal Izvestia. A part la Syrie, le porte-avion et son escorte visiteront la capitale libanaise de Beyrouth, Gênes en Italie et Chypre, dit l’ancien chef d’état-major de la marine l’amiral Viktor Kravchenko.

Quoi qu’il en soit, il a ajouté que la présence d’une force militaire autre que celle de l’OTAN dans la région est très utile, car “cela préviendra le déclanchement d’un conflit armé”, a confié Kravchenko à Izvestia.

L’Union Soviétique a rappelé l’amiral, avait créé une escadre spéciale afin de dissuader les forces militaires occidentales dans la mer Méditerranée; pour réparer et alimenter ses vaisseaux , Moscou avait besoin de sa propre base navale dans la région, ce qui fut à l’origine de la base de Tartous.

En ce moment, la base est essentiellement utilisée pour la logistique des vaisseaux russes de la flotte de la Mer Noire. Quelques 600 personnels militaires et civils rattachés au ministère de la défense y servent.

La nouvelle de déploiement naval russe à Tartous intervînt peu après que le porte avion nucléaire américain George HW  Bush ait été stationné au large de la Syrie accompagnés de vaisseaux de soutien. La flotille de combat américaine  doit rester en Méditerranée, afin de soi-disant des opératons de sécurité et des missions de soutien faisant partie des opérations “Enduring Freedom” et “New Dawn”. L’agence interfax rapport que la 6ème flottte patrouille également la zone.

“Bien sûr, les forces navale russes dans la Méditerranée ne seront pas comparables avec la 6ème flotte américaine qui inclut un ou deux portes-avions et plusieurs bâtiments d’escorte”, a expliqué l’amiral Kravchenko. “Mais aujourd’hui, personne ne parle de la possibilité d’affrontements militaires, car une attaque sur quelque vaisseau russe que ce soit serait regardé comme une déclaration de guerre avec toutes les conséquences que cela implique.”

La mission doit démarrer au début décembre quand le navire Amiral Kouznetsov commencera son voyage depuis la Mer de Barent, accompagné par un autre vaisseau de la flotte russe du nord, le lourd ASW Amiral Chabanenko. Le groupe longera ensuire le continent européen par l’Ouest et entrera la Méditerranée par le détroit de Gibraltar.

Plus tard, ils seront rejoints par la frégate Ladny de la flotte russe de la Mer Noire. Elle voyagera à travers le Bosphore avec une escale à La Valette, Malte.

Le porte-avions Amiral Kouznetsov transportera des avions de combats tous temps Sukhoi Su-33, deux hélicoptères anti sous-marins Kamov Ka-27 et plusieurs Mig-29K tous neufs. Ces avions de combat ont été construits pour l’armée de l’air indienne et sont supposés être testés au cours de leur première mission.

Les officiels de l’armée ont insistés sur le fait que tous les vols s’effectueront en mer, à l’écart de la côte syrienne.

A l’encontre des portes-avions américains qui sont faits pour n’être que des pistes flottantes, le porte-avion Kouznetsov fait partie d’une classe de navire porte-avions lourdement armé comme un croiseur. Son armement principal, parmi d’autres, se compose de 12 missiles de croisière Granit longues portées mer-mer anti navires de guerre, six batteries de missiles mer-air à courte portée du sytème Kinzhal, huit batteries du système de défense anti-aérienne rapprochée Kashtan et de deux systèmes ADAV-1 anti sous-marins.

L’Amiral Kouznetsov a déjà été deux fois au port de Tartous durant  ses affectations en Méditerranée et dans l’océan Atlantique en 1995 et 2007.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE