03/12/2011 01:51:24
VIH/SIDA-Choléra : la Négresse attitude démission ?
(...) A dire vrai c’est le Cameroun qui a lui-même démissionné à exister dans le concert des Nations.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille
Maurice Kamto

Dans un gouvernement il peut arriver ou alors il arrive qu’un ministre rende son tablier cela s’appelle démissionner ! Par cet acte on se met à l’écart d’une institution avec laquelle on n’est plus d’accord, cela est arrivé au Cameroun sous le gouvernement d’André Marie Mbida, le premier ministre avait alors vu ses ministres rendre leur tablier et nous connaissons tous la suite. Mbida n’a jamais été capable par la suite de former un gouvernement, on confiera alors cette charge à Ahmadou Ahidjo qui restera au pouvoir environ 25 ans.

Sous le règne du Président Ahmadou Ahidjo, le Cameroun a connu la démission d’un ministre (Vroumsia Tchinaye ministre de la fonction publique et certainement le plus instruit des ministres sous le règne d’Ahmadou Ahidjo), cette démission est à mettre dans ce que nous pouvons appeler une « démission d’ordre éthique ».


Ahidjo est parti et a laissé son fauteuil au Président Biya, mais le 18 juin 1983, il y aura une tentative de démission de l’ensemble des ministres originaires du Nord Cameroun avec pour but bien campé de faire tomber le régime de Biya.

Vous avez dit démission ?

Celle d’Ahmadou Ahidjo et de certains ministres du cabinet Mbida était politique, celle de Vroumsia Tchinaye ethique, celle de Bello Bouba passionnelle mais ce n’est pas dans ces trois cases qu’il faudra situer celles de Titus Edzoa, Garga Haman Adji, le refus de Nana Sinkam Samuel et il y a quelques jours celle de Maurice kamto après 7 ans au gouvernement.

Aucun ministre n’a jamais démissionné au Cameroun pour se défendre des accusations qui auraient été portées contre lui dans l’exercice de ses fonctions ! Non on aurait pu attribuer cette palme à Titus Edzoa car lorsqu’il annonce sa démission de lourdes accusations pèsent déjà sur sa personne notamment un important détournement de fonds liés à l’organisation du Sommet de l’Organisation de l’Unité Africaine qu’accueille le Cameroun.

Garga Haman Adji quand il quitte le gouvernement il est revêtu du manteau de monsieur propre avant que John FruNdi le leader du SDF ne fasse des confidences ! Haman Adji est parti pour convoiter un poste de premier ministre en cas de victoire du SDF, victoire presque acquise à l’élection présidentielle d’octobre 1992. Maurice Kamto quitte le navire mais c’est surtout pour occuper une autre fonction aux Nations Unies avec le soutien du Cameroun et la recommandation du Chef de l’Etat. Il quitte aussi le gouvernement éclaboussé par une affaire de plagiat qui l’oppose à un de ses collègues dans le très select club des agrégés du Cameroun.

Mais vous avez dit démission ? Elles se suivent et se ressemblent toutes parce qu’elles partent toutes du gouvernement. Démission de l’Etat face à paupérisation ambiante, démission du chef de l’Etat à mettre de l’ordre dans son gouvernement, démission de la population à lutter contre sa propre mise à mort par son propre comportement sexuel. Il n’y a pas un pays au monde avec autant d’infection au VIH/SIDA oui 33 000 décès seulement en 2010 ! Pire pour l’Etat 60% de femmes camerounaises sont séropositives, pour le club des médecins s’occupant des malades du vih/SIDA au Cameroun, les chiffres sont à 70% pour faire simple, 7 femmes sur 10 au Cameroun seraient séropositives !

Garga Haman Adji

Démission dans la prévention routière avec 1300 morts par ans sur les routes qui n’existent pas ! la palme d’or revenant à ce que l’on qualifie de triangle de la mort – 70% des drames y surviennent Yaoundé-Bafoussam, Bafoussam-Douala et enfin Douala-Yaoundé. Le budget 2012 a aussi démissionné à doter ce triangle de routes capables de sauver quelques vies.

Le gouvernement camerounais a aussi démissionné à faire mal et à faire du mal au peuple camerounais et à lui-même. Quand on parle du SIDA qui progresse à une vitesse grand V le ministre de la Communication tape sur les professionnels de médias qui ne parlent jamais des efforts faits par le gouvernement ! On est là pour faire l’éloge du gouvernement ou pour attirer l’attention des gouvernants sur ce qui ne va pas et surtout sur ce qui pourrait être fait pour améliorer le quotidien des uns et des autres ? Question difficile !

Aïe ! Il n’y a pas seulement le VIH/SIDA, il y a le Choléra cette infection diarrhéique due à l’ingestion d’eau ou des aliments infectés par le bacille Vibriocholerae, le nom est scientifiquement compliqué mais la maladie bien ridicule parce qu’il s’agit simplement de respecter les règles d’hygiène élémentaires pour ne jamais entendre parler de cette saloperie ! Seulement ici tout le monde a démissionné de l’hygiène puisqu’il n’y a pas d’eau ! Les femmes et les hommes nagent dans leur propre merde à longueur de journée ! Les morts sont mis en terre loin de la vue de leur semblable de même misère ! Quand on meurt d’une maladie de la misère on a des obsèques de la honte !

A dire vrai c’est le Cameroun qui a lui-même démissionné à exister dans le concert des Nations.

Bonne journée à tous
Dr Vincent-Sosthène FOUDA

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE