07/12/2011 04:15:32
Toronto, Bruxelles, Londres: La diaspora Congolaise s'embrase davantage (Vidéo)
Des milliers ont manifesté mardi à Toronto, sur fond de tensions en RDC. Des centaines d'arrestations à Bruxelles.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Heurts à Toronto

Des milliers ont manifesté mardi à Toronto, sur fond de tensions en RDC, où le dépouillement des votes se poursuit à la suite du scrutin présidentiel du 28 novembre. La porte-parole de la police de Toronto, Wendy Drummond, a expliqué que la manifestation avait commencé pacifiquement lorsque le groupe s'est dirigé vers le consulat américain. " De la boue a été lancée aux policiers et une de nos voitures a été entourée", a-t-elle ajouté. Les policiers ont ensuite fait appel à des renforts. La tension serait montée lorsque l'un d'entre eux a voulu s'approcher de la porte du consulat pour remettre une lettre ouverte aux chefs de gouvernement du G8 et du G20 et en a été empêché par la police. La lettre, adressée également au Premier ministre canadien Stephen Harper, demandait à son gouvernement d'appuyer l'aspiration du peuple congolais à choisir ses représentants élus.

Une centaine de manifestants arrêtés à Bruxelles, des policiers blessés à Paris, du grabuge à Londres

Près d'une centaine de congolais ont été interpellées par la police mardi en début de soirée à Bruxelles.  Les manifestants ont été embarqués à bord de plusieurs cars de police. Une voiture a été incendiée et une station de métro fermée.


Le maire d'Ixelles, une commune appartenant administrativement à Bruxelles, a interdit les rassemblements de plus de dix personnes dans le quartier de Matongé, où vit une importante population congolaise et où des heurts violents avaient déjà opposé la veille des manifestants à la police.Les manifestants entendaient dénoncer les fraudes au cours de l'élection présidentielle du 28 novembre en République démocratique du Congo. Trois d'entre eux et un policier ont été blessés.

A Paris, deux policiers ont été légèrement blessés mardi devant l'ambassade de la RDC par une cinquantaine de manifestants qui les ont pris à partie, a-t-on appris de source policière. Aucun manifestant n'a été interpellé. Une voiture a été retournée et de nombreuses pierres jonchaient les trottoirs et la chaussée près de l'ambassade.

Mardi, des heurts se sont également produits à Londres entre la police et des congolais, devant la résidence du Premier ministre David Cameron.

Sévérine Toche

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE