08/12/2011 04:51:08
RDC: Le peuple gronde, Kabila ne rompt pas (encore)
La CENI continue d'entretenir le suspense , le Européens essaient de convaincre Tshisekedi. Pendant ce temps, la rue scande à l'unisson: haro sur l'imposture au Congo (Vidéos).
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La révolution Kongolaise va au délà de la personne d'Etienne Tshisekedi,  à qui Joseph Kabila, ses partisans et leurs mentors occidentaux tentent de voler la victoire du peuple congolais souverain. Les Congolais de l'Etranger sont debout, ils scandent à l'unisson: haro sur l'imposture au Congo, halte aux fraudes, tricheries et diverses tripatouillages au Congo à la barbe des observateurs électoraux .

On apprend du site d'information belge rtl.be que les ambassadeurs de trois pays européens (France, Grande-Bretagne et Belgique) ont effectué mercredi une démarche "très forte" et "pressante" auprès de l'opposant congolais Etienne Tshisekedi, candidat à l'élection présidentielle de la semaine dernière en République démocratique du Congo (RDC), pour lui demander de condamner et de faire cesser les violences commises par ses "partisans" à l'étranger.

Dans la même lancée, Freddy Mulongo de reveil-fm.com rappelle que "la révolution Kongolaise dépasse de loin la personne de Ya Tshitshi. Les voleurs d'élection, n'auront plus sommeil: les Kongolais ne sont plus dupes. Des élections grugées pour imposer à un grand peuple, un imposteur pour servir des intérêts des occidentaux, cela ne passera plus !"

Ottawa-Canada



Rome-Italie

Prévue pour le 6 décembre dernier, la publication officielle des résultats provisoires a été reportée. Qu’est-ce qui bloque pour que l’institution en charge des opérations électorales fasse autant durer le (faux) suspense ? Les résultats sont difficiles à proclamer peut-être parce qu’ils sont porteurs de germes de troubles. Et donc, la CENI et le pouvoir peuvent avoir convenu de les publier, quand la situation sécuritaire le permettra. En tout état de cause, comme le dit l’adage, on n’enterre pas un cadavre en laissant ses pieds dehors. La CENI doit donc mettre fin à la situation actuelle en publiant les résultats, les bons.

Sévérine Toche

Crédits:

Freddy Mulongo, reveil-fm.com

Mahorou KANAZOE, Le Pays

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE