10/12/2011 02:43:16
Réamenagement du gouvernement au cameroun: Rien de nouveau sous le soleil
On prend les mêmes et on recommence. Telle est l’impression qui se dégage du premier gouvernement du septennat des grandes réalisations. En effet bien que ayant réaménagé au fond son gouvernement, Biya est resté logique envers lui-même. De ce remaniement, on peut alors dégager plusieurs observations;
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

On prend les mêmes et on recommence. Telle est l’impression qui se dégage du premier gouvernement du septennat des grandes réalisations. En effet bien que ayant réaménagé au fond son gouvernement, Biya est resté logique envers lui-même. De ce remaniement, on peut alors dégager plusieurs observations;

Primo; les ministères économiques changent de patron: au Ministère des finances ALAMINE MEY jusque là connu comme un responsable bancaire chevronné ( dont la nomination à ce poste était un secret de polichinelle ) remplace Essimi MENYE qui lui pose ses valise au Ministère de l’agriculture en remplacement de Jean NKUETE.  Par ailleurs Louis Paul MOTAZE quitte le ministère de l’économie ou il est remplacé par Emmanuel NGANOU DJOUMESSI, administrateur civil chevronné.

Secundo; changement dans les ministères à problèmes; au ministère des sports Michel ZOA est remplacé par ADOUM GAROUA .Les récents problèmes au sein de la tanière des lions indomptables auraient sans doute contribué a son départ. Au ministère de l’agriculture Jean NKUETEest affecté au secrétariat général du RDPC et est remplacé par Essimi MENYE. Bernard MESSENGUE AVOM quant a lui n’a pas survécu malgré sa résistance au récent scandale de la route ayos-bonis dévoilé par le rapport triennal de la CONAC. Il est remplacé par Patrice  AMBA SALA . Le contrôle supérieur de l’état connait également un changement sans doute en raison du mauvais ficelage des rapports des inspecteurs dans le cadre des dossiers relatifs à l’opération épervier c'est désormais Henri EYEBE AYISSI qui y officiera a la place de Siegfried ETAME MASSOMA.

Tercio; le non renouvellement de l’élite dirigeante. On se serait en effet attendu à ce que le président apporte un souffle nouveau au gouvernement. Il n en a rien été dans la mesure où sur près de soixante ministres, secrétaire généraux et assimilés, plus de la cinquantaine faisait déjà partie de l’ancien gouvernement .

Une curiosité cependant dans ce gouvernement c’est l’entrée de AHIDJO MOHAMMADOU BADJIKA  l’ancien député maire de Garoua et fils d' AHMADOU AHIDJO . L’axe du nord est décapité avec la sortie de MARAFA HAMIDOU YAYA souvent cité dans le cadre de l’affaire albatros. AMADOU ALI et BELLO BOUBA perdent du poids en étant affectés a des postes ministériels de seconde zone  pourrait on dire, respectivements comme vice premier ministre en charge des relations avec les assemblées et ministre du tourisme et du loisir.  Autre curiosité, l’opposition qui avait pourtant offert ses services (Anicet EKANE, Fritz NGOH) a du déchanter malgré la promesse faite par le président au lendemain de son élection d’associer tout le monde a la gestion de l’État.

Par ailleurs, l’équilibre régional semble une fois de plus être une des clés de voute du système BIYA dans la mesure ou il procède souvent par de changement ou remplacement poste pour poste au sein d’une même région c’est le cas de Jean Baptiste BELEOKEN qui est remplacé par sa sœur du MBAM a savoir Madame KOUM A BISSEKE, d’Emmanuel BONDE qui remplace son grand frère Badel NDANGA NDINGA au ministère des Mines et du Développement  technologique , de Jean Pierre  FOGUI qui remplace Maurice KAMTO démissionnaire, d’OUSMANOU ALAMINE MEY remplaçant dans le gouvernement MARAFAT HAMIDOU YAYA ou encore de Patrice AMBA SALA a la place de Bernard MESSENGUE AVOM au ministère des travaux publics.

Décret n°2011/409 du 09 décembre 2011
Le président de la République, décrète: Art. 1er. – M. Yang Philemong est, à compter de la date de signature du présent décret, nommé Premier ministre, chef du gouvernement.

Art. 2. – Le présent décret sera enregistré, publié suivant la procédure d’urgence puis inséré au Journal officiel en français et en anglais.
Yaoundé, le 09 décembre 2011
Le président de la République,
(é) Paul BIYA

Nomination du Gouvernement. Décret n°2011/410 du 09 décembre 2011
Le président de la République, décrète: Art. 1er. – Sont, à compter de la date de signature du présent décret, nommés aux postes ministériels ci-après :

Vice-Premier ministre, ministre délégué à la présidence chargé des relations avec les assemblées :M. Amadou Ali
Ministre d’Etat, ministre du Tourisme et des loisirs :
M. Bello Bouba Maïgari
Ministre d’Etat, ministre de la justice, Garde des Sceaux :
M. Esso Laurent
Ministre délégué à la présidence chargé de la Défense :
M. Mebe Ngo’o Edgard Alain
Ministre délégué à la présidence chargé du contrôle supérieur de l’Etat :
M. Eyebe Ayissi Henri
Ministre délégué à la présidence chargé des marchés publics :
M. Abba Sadou
Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation :
M. Sadi René Emmanuel
Ministre des Affaires sociales :
Mme Bakang Mbock née Ngo Ndebi Catherine Louise Marinette
Ministre de l’agriculture et du développement rural :
M. Essimi Menye Lazare
Ministre des arts et de la culture :
Mme Ama Tutu Muna
Ministre du Commerce :
M. Mbarga Atangana Luc Magloire
Ministre de la Communication
M. Issa Tchiroma Bakary
Ministre des domaines, du cadastre et des affaires foncières :
Mme Koung A Bissike Jacqueline
Ministre de l’Eau et de l’Energie :
M. Atangana Kouna Basile
Ministre de l’Economie, de Planification et de l’Aménagement du Territoire :
M. Nganou Djoumessi Emmanuel
Ministre de l’Education de Base :
Mme Youssouf née Adidja Alim
Ministre de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales :
Dr. Taiga
Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle :
M. Perevet Zacharie
Ministre des Enseignements secondaires :
M. Bapès Bapès Louis
Ministre de l’Enseignement supérieur :
M. Fame Ndongo Jacques
Ministre de l’Environnement, de la protection de la nature et du développement durable :
M. Hele Pierre
Ministre des Finances :
M. Alamine Ousmane Mey
Ministre de la Fonction publique et de la réforme administrative :
M. Angouin Michel Ange
Ministre des Forêts et de la Faune :
M. Ngole Philip Ngwese
Ministre de l’Habitat et du Développement urbain :
M. Mbwentchou Jean Claude
Ministre de la Jeunesse et de l’Education civique :
M. Bidoung Kpwatt Ismaël
Ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique :
M. Bonde Emmanuel
Ministre des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Economie Sociale et de l’Artisanat :
M. Etoundi Ngoa Laurent Serge
Ministre des Postes et Télécommunications :
M. Biyiti Bi Essam Jean Pierre
Ministre de la Promotion de la Femme et de la Famille :
Mme Abena Ondoa née Obama Marie Thérèse
Ministre de la Recherche scientifique et de l’innovation :
Mme Tchuinte Madeleine
Ministre des Relations extérieures :
M. Moukoko Mbonjo Pierre
Ministre de la Santé Publique :
M. Mama Fouda André
Ministre des Sports et de l’éducation physique :
M. Adoum Garoua
Ministre des Transports :
M. Nkili Robert
Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale :
M. Owona Grégroire
Ministre des Travaux Publics :
M. Amba Salla Patrice
Ministre Délégué auprès du ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation chargé des collectivités territoriales décentralisées :
M. Ndongo Jules Doret
Ministre délégué auprès du ministre de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable :
Dr Nana Aboubakar Djalloh
Ministre délégué auprès du ministre de l’Economie, de la planification et de l’Aménagement du Territoire chargé de la planification :
M. Yaouba Abdoulaye
Ministre délégué auprès du ministre des Finances :
M. Titi Pierre
Ministre délégué auprès du ministre de la justice, Garde des Sceaux :
M. Fogui Jean Pierre
Ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures chargé de la coopération avec le Commonwealth :
M. Dion Ngute Joseph
Ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures chargé de la coopération avec le monde islamique :
M. Adoum Gargoum
Ministre délégué auprès du ministre des Transports :
M. Mefiro Oumarou
Ministres chargés de mission à la présidence de la République :
MM.

– Hamadou Moustapha
- Atanga Nji Paul
- Mengot Victor Arrey Nkogho
- Mbarga Mboa Philipe
Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense chargé de la Gendarmerie Nationale :
M. Bokam Jean Baptiste
Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Défense chargé des anciens combattants et victimes de guerre :
M. Koumpa Issa
Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education de base :
M. Ndong Soumhet Benoît
Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Enseignements secondaires chargé de l’enseignement normal :
M. Mounouna Foutsou
Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Forêts et de la Faune :
Mme Koulsoumi Alhadji épouse Boukar
Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Habitat et du Développement Urbain chargé de l’Habitat :
Mme Bibong née Biyong Marie Rose
Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la justice, Garde des Sceaux de l’administration pénitentiaire :
M. Dooh Jérôme Penbaga
Secrétaire d’Etat auprès du ministre des mines, de l’Industrie et du développement technologique :
M. Fuh Calistus Gentry
Secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Santé Publique chargé de la lutte contre les épidémies et les pandémies :
M. Alim Hayatou
Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Travaux publics chargé des routes :
M. Nyetam Nyetam Hans

Art. – Les intéressés auront droit aux avantages de toute nature prévus par la réglementation en vigueur.
Art. 3. – Le présent décret sera enregistré, publié suivant la procédure d’urgence puis inséré au Journal officiel en français et en anglais
Yaoundé, le 09 décembre 2011
Le président de la République
(é) Paul BIYA


Ibii Otto

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE