10/12/2011 04:00:36
Revolution now!
Révolutions des peuples ou conflits armés suscités par les occidentaux dans les pays sous développés ?
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

A suivre les médias internationaux, le grand souhait des occidentaux, singulièrement la France est que l’Afrique soit toujours déchirée par les guerres civiles, tribales et religieuses pour plusieurs raisons qui seront résumées dans les lignes ci-après. A dire vrai, une Afrique en paix dérange énormément les « amis » occidentaux.

Beaucoup l’ont déjà écrit et il ne sera jamais assez de le reprendre pour relever les dérives aux conséquences graves de ces médias sur les pays du Tiers Monde. Par ce harcèlement médiatique, que visent les impérialistes occidentaux ?

•    La déflagration des pays sous-développés qui va leur permettre de mieux exploiter les richesses de ces états sans être inquiétés outre mesure. C’est d’ailleurs ce qui est constaté ça et là avec des soulèvements armés suscités par les services secrets occidentaux et qu’ils appellent Révolution. Cela est bien remarquable dans les pays africains  et dans le monde arabe qui est actuellement en ébullition.

En Côte d’Ivoire, point n’est besoin de revenir sur ce que les ivoiriens continuent de vivre. Depuis le 19 Septembre 2002, tous les fondements de l’Etat sont disloqués. La France peut alors opérer tranquillement ces crimes économiques sur ce petit pays pour combler son déficit budgétaire. La Lybie, l’Egypte, la Tunisie, le Yémen, La Syrie, tous ces pays gagnés par les fameuses Révolutions de l’occident subissent actuellement l’exploitation illicite des richesses par les occidentaux.

•    Oui, il faut maintenir les situations de guerre dans ces pauvres pays pour mieux vendre les nombreuses armes destructrices fabriquées dans les usines occidentales. Nombreux sont les états africains qui n’échappent pas à ces déchirements provoqués par la France et ses larbins africains. Ainsi, les stocks d’armes vont être déversés sur le continent faisant l’affaire des multinationales opérant dans le secteur de l’armement. Les malheurs de l’Afrique font le bonheur de l’Occident. Pendant que les populations s’entretuent, les pays européens se réjouissent de la bonne marche de leur commerce d’armes.

•    Ces conflits en eux-mêmes représentent une source de richesse pour ces médias qui s’acharnent sur les images prises sur le théâtre des opérations par de mercenaires appelés abusivement spécialistes de sécurité. Ces images sont diffusées à longueur de journée, en boucle, et font la Une de leurs émissions télévisées qui attirent beaucoup de téléspectateurs sur leurs chaînes qui gagnent ainsi en notoriété sur le plan mondial. C’est donc là une exploitation criminelle de ces conflits suscités qui ne dit pas son nom.

•    C’est aussi une source d’enrichissement d’organisations fantoches dites ONG créées par ces mêmes puissances du mal pour mieux pénétrer les pays et y porter le coup fatal après les avoir désorganisés et y préparer le lit des conflits armés si ce n’est pas encore le cas, où crier au feu alors qu’en fait ils sont à l’origine de ce feu dévorant. On cherche alors à émouvoir le monde en lançant des appels saugrenus de secours çà et là, montrant les images d’enfants affamés, vieillards et misérables.

Ainsi, les fonds soutirés aux pauvres pays pour alimenter les caisses des Organisations Internationales sont allouées à ces ONG qui n’auront que le dixième de ces fonds pour parcourir d’autres pays à déstabiliser après avoir jeté par hélicoptères quelques grains de riz , en fait réservés à leurs chiens, aux populations en détresse et le reste de ces budgets colossaux seront détournés pour alimenter leurs caisses noires dans les banques européennes. Quelle grotesque et cynique mise en scène ?

Toutes ces rébellions et guerres civiles provoquées ne peuvent qu’accentuer le sous développement de l’Afrique et plonger davantage ce riche continent dans une pauvreté accrue. Un des directeurs de campagne de Sarkozy disait sur une des chaînes de télévision propagandistes que pendant quatre ans ils (Sarkozy et son gouvernement) ont défendu le pouvoir d’achat du peuple français.

Et c’est la réalité ! Tous ces conflits armés suscités par eux sur les territoires des pays africains sont pour les intérêts français et européens. Quel dirigeant africain peut dire la main sur le cœur qu’il se bat réellement pour améliorer le niveau de vie de ces concitoyens ? Car en réalité nombreux sont ceux qui oppriment leurs peuples pour les intérêts des occidentaux et leur maintien au pouvoir. Les cas d’exception sont très rares et cette catégorie de dirigeants qui a voulu opérer le choix de protéger son peuple et travailler pour sortir son pays du sous-développement s’est attiré le courroux des impérialistes occidentaux qui ont vite fait de bâillonner ces dirigeants et les faire disparaître de la scène politique ou, au pire des cas, les assassiner.

Jusqu’à quand l’Afrique va-t-elle continuer de vivre dans cette situation d’intérêt égoïste des occidentaux? Il est temps que les africains se forgent une conscience qui leur permette de voir au-delà de leur tube digestif, de leur famille, de leur village, de leur région, de leur ethnie et de leur pays, pour emprunter le chemin de la lutte  pour la liberté politique, économique et sociale du continent.

Le combat de la délivrance des états africains doit surtout venir de leurs jeunesses qui doivent dépasser les clivages tribaux et religieux, loin de la corruption et autres méthodes de gains faciles. Elles ne doivent surtout pas prêter le flanc aux sirènes des soi-disant révolutions par les quelles l’occident passe pour installer les conflits armés dans les pays.

La Révolution pour les africains doit être celle qui met fin à l’exploitation des richesses de leur continent par une horde de rapaces des pays occidentaux qui ne cesse de le maintenir dans un appauvrissement inhumain. Demain, il fera sans doute jour pour l’Afrique.

KOBAZEYRET Laurent
kobazeyret@yahoo.com

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE