28/07/2009 14:33:44
Bakassi : Le Cameroun veut accélérer le développement de la péninsule
APA-Yaoundé (Cameroun) Le gouvernement camerounais vient de demander au Comité ad hoc en charge du développement de la péninsule de Bakassi d’accélérer les travaux d’infrastructures et d’implantation de l’autorité de l’Etat dans cette partie du pays, jadis disputée par le Nigeria et qui lui a été récemment rétrocédée.
APA (Agence de Presse Africaine)
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Au lendemain d’une session dudit Comité, tenue en fin de semaine dernière à Yaoundé, la capitale du pays, il a été demandé d’activer les procédures de passation des marchés, de veiller à leur exécution diligente et de commettre, à intervalles réguliers, leurs représentants au sein de cette instance pour en évaluer les réalisations.

Le ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, pendant ce temps, devra «procéder à une réorganisation des chefferies traditionnelles et à un redéploiement des autorités cheffales de Bakassi de manière à privilégier les nationaux à leur tête».

Il s’agira également de conduire, en liaison avec le département en charge de l’Economie....., une étude relative au repeuplement de la zone par les nationaux.

Dans le même ordre d’idées, le ministère de la Communication se voit réitérer l’importance du captage des signaux radio et télé de l’audiovisuel public, «au regard de l’exaspération des populations locales observée à ce sujet».

Il y a 4 ans, le gouvernement camerounais envisageait un financement d’urgence de l’ordre de 3 à 4 milliards FCFA pour le développement des infrastructures à Bakassi grâce à des fonds spéciaux, au budget de l’Etat et aux retombées de l’allègement de la dette.

Depuis l’année dernière, selon des sources concordantes, la réalisation d’une bonne partie des projets prévus en 2008 est restée au stade embryonnaire du fait, indiquent les critiques, de le prédation des fonds et du laxisme des pouvoirs publics.

Bakassi compte entre 30.000 et 40.000, en grande majorité des ressortissants nigérians.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE