16/12/2011 02:52:37
Le poids réel de chacun des 3 leaders sur l'échiquier politique Ivoirien
Les élections législatives qui viennent de s’achever constituent la dernière pièce du puzzle qui permettra de décoder et démontrer le poids réel de chacun des 3 grands leaders de la politique Ivoirienne.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Les élections législatives qui viennent de s’achever constituent la dernière pièce du puzzle qui permettra de décoder et démontrer le poids réel de chacun des 3 grands leaders de la politique Ivoirienne.

Méthode

Nous utiliserons une démonstration logique basée sur l’hypothèse que, indépendamment de l’appartenance politique chaque électeur choisit librement celui qui représente au mieux sa vision du leader idéal pour diriger la Cote D’Ivoire. Les chiffres utilisés seront arrondis à la valeur significative près.

Démonstration

Le premier tour des élections présidentielles du 31 Octobre 2010 a connu un taux de participation de 83%. Les trois leaders ont obtenu respectivement 38% pour Gbagbo, 32% pour Ouattara et 25% pour Bédié. Ce qui représente un total cumulé de 95%. Donc 95% des 83% d’électeurs ayant voté au 1er tour de la présidentielle ont voté pour l’un des 3 grands leaders. Ils représentent donc a eux trois a peu près 80% de la population électorale de Cote d’Ivoire (95% de suffrage exprimé en leur faveur   multiplié   par 83% de taux de participation  égale 79% que nous arrondissons a 80%).

Le deuxième tour de la présidentielle du 28 Novembre 2010 a connu un taux de participation de 70% comme initialement annoncé par la CEI au soir des élections. Toute chose égale par ailleurs, puisque seuls Gbagbo et Ouattara ont compétit, nous pouvons déduire que ces deux leaders représentent à peu près 70% de la population électorale en Cote D’Ivoire ; et Bédié représente autour de 10%. (8o% - 70% = 10%)

Les élections législatives qui ont vu l’absence de Gbagbo et de son parti le FPI ont connu un taux de participation réel d’environ 15%. Ce taux de participation, représente le poids cumulé  de Bédié et Ouattara puisqu’aucun de leurs électeurs ne craignait pour sa sécurité ni ne boycottait le scrutin comme le FPI de Gbagbo l’avait demandé. Ce taux de participation permet de déduire que le poids politique réel de Ouattara sur l’échiquier politique Ivoirien est d’environ 5% (15% - 10% = 5%).

Nous pouvons donc conclure que Laurent Gbagbo représente autour de 65% de l’électorat Ivoirien sur la base des taux de participations des 3 dernières joutes électorales. En effet 70% de participation cumulée pour Gbagbo et Ouattara moins les 5% que représente Ouattara au regard des législatives donne 65% pour Gbagbo. (70% - 5% = 65%).

Conclusion

Au regard de cette analyse logique et objective, l’on peut comprendre pourquoi Gbagbo a appelé a un recomptage des voix pour résoudre le contentieux électoral et le refus de Ouattara, qui lui a préféré la solution armée.  Nous sommes donc en droit de conclure que Laurent Gbagbo a effectivement gagné la présidentielle du 28 Novembre 2010.

Patrick Beuseize
beuseize@googlemail.com

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE