17/12/2011 17:16:19
Côte d'Ivoire : le PDCI pris au piège de la méchanceté gratuite !
Le festin de la honte du 11 décembre 2011 livre déjà ses secrets. Le PDCI de Konan Bédié a les yeux tout rouges. On ne sait trop pourquoi. Est-ce la colère qui a rougi les yeux du PDCI ou la honte ? Dieu seul sait. Parce qu’à l’heure où nous sommes, le PDCI ne peut pas nous faire avaler ce qu’il raconte.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le festin de la honte du 11 décembre 2011 livre déjà ses secrets. Le PDCI de Konan Bédié a les yeux tout rouges. On ne sait trop pourquoi. Est-ce la colère qui a rougi les yeux du PDCI ou la honte ? Dieu seul sait. Parce qu’à l’heure où nous sommes, le PDCI ne peut pas nous faire avaler ce qu’il raconte.
 
J’ai entendu parler de choses que je refuse de croire ; des choses du genre : bourrage d’urnes, expulsion de représentants de candidats, violences et voies de fait dans les bureaux de vote, votes multiples, procès-verbaux en très grand nombre signés par la même personne, inversion de résultats, etc. etc.
 
Le PDCI-RDA de Konan Bédié. Nous raconter ces balivernes ? Non ! Ne croyons pas le PDCI. Il ment. Ouattara ne triche pas aux élections. Il les gagnes de façon asymétrique grâce à la Communauté internationale. Or la Communauté internationale a décrété que les élections législatives avec un taux de participation oscillant entre 10 et 15% se sont déroulées de façon démocratique et transparente.
 
Que veut donc le PDCI ? Confirmer ce que Laurent GBAGBO et le FPI ont dénoncé, refusé et qui a valu la razzia de la Côte d’Ivoire avec une pluie de bombes et de tirs de missiles en tous genres commandités en association par Dramane Ouattara et le même PDCI?
 
Non ! Ne nous donnez pas l’impression de rêver. Et arrêtez votre plaisanterie de très mauvais goût. Ouattara a fait ce qu’il a toujours fait et qui lui a valu de mériter la confiance du PDCI et son soutien pour réaliser l’imposture la plus vile dans l’histoire de l’Afrique. Que le PDCI la boucle !
 
Que croyait le PDCI des méchants cadres corrompus qui pensaient qu’avec un soutien au faux, leurs acquis gracieusement octroyés par Laurent GBAGBO seraient bonifiés ? Que croyaient ces vendus et corrompus pour qui l’intérêt national se mesure en espèces sonnantes et trébuchantes dans les poches, au détriment du peuple ?
 
Que croyaient-il ? Que Ouattara allait abandonner le faux, la fraude, le mensonge, la roublardise, la triche, la falsification, l’inversion de résultats, le bourrage d’urnes, l’expulsion de représentants de candidats, l’intimidation des électeurs, juste à cause des beaux yeux de Konan Bédié, l’Ivoirien le plus haineux, le plus méchant et le plus vendu de la planète ?
 
A malin, malin et demi. Les élections législatives de l’imposture ont accouché d’une imposture. Quoi de plus normal ? C’est une loi de la génétique. C’est ce que tu es, que tu mets au monde.
 
Ouattara est un faussaire, un tricheur et un menteur ; il a menti, triché et faussé les résultats ridicules des élections législatives inutiles qui ont viré au désaveu cinglant de l’imposture agonisante. Quoi de plus logique ?
 
Pauvre de toi PDCI ! C’est peine perdue. Tes coups de gueule dignes d’un complice de forfaiture mal récompensé nous confortent certes devant l’opinion internationale qui a joué de mauvaise foi contre Laurent GBAGBO et le FPI. Ça, nous l’accueillons comme l’œuvre du Dieu Tout Puissant apportant la preuve de tout ce que nous avons dénoncé à la face du monde et qui nous a valu l’humiliation et le massacre des civils jugés pro-GBAGBO.
 
Au-delà, notre opinion est que "qui s’assemblent se ressemblent". Ensemble, le PDCI et un consortium de clones ivoiriens ont trahi la Côte d’Ivoire pour suivre Dramane Ouattara dans son projet de braderie de la Côte d’Ivoire à la France raciste et immorale. Que le PDCI la boucle et assume son choix !
 
Ce qui est fait est fait. Tu as aidé à détruire la Côte d’Ivoire, tu es embarqué dans la galère de l’imposture et avec l’imposteur en chef, tu paieras au prix fort, ta trahison. Un point, un trait.
 
La Révolution Permanente le dit depuis quelques jours : l’heure d’assumer chacun, notre responsabilité dans le malheur imposé aux Ivoiriens est enfin arrivée ! Que personne ne brandisse sa propre turpitude pour chercher à se soustraire de cette responsabilité. Chaque chose a un prix. La haute trahison aussi. Et le prix des choses qu’on choisit librement se paie.
 
A Très bientôt.

Hassane Magued

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE