24/12/2011 04:04:32
Fête de fin d'année. Les instructions de Philémon Yang aux ministres
Lors du conseil de cabinet qu’il a présidé mercredi 21 décembre 2011 à Yaoundé, le Premier ministre a donné des instructions à son équipe pour alléger les difficultés des Camerounais en cette fin d’année.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Lors du conseil de cabinet qu’il a présidé mercredi 21 décembre 2011 à Yaoundé, le Premier ministre a donné des instructions à son équipe pour alléger les difficultés des Camerounais en cette fin d’année.

Selon le communiqué diffusé à la fin de cette réunion, la toute première du genre avec ses lieutenants depuis le remaniement ministériel du 9 décembre 2011, le Premier ministre, Yang Philémon, a fait une communication spéciale axée sur « les méthodes, principes et exigences du travail gouvernemental dans un contexte de ‘‘Grandes Réalisations». Mais il aura surtout redistribué les cartes en cette veille des fêtes de fin d’année 2011 et de nouvel an 2012. C’est ainsi qu’il instruit le nouveau ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, de prendre « les dispositions pour le paiement des salaires des agents publics avant le week end de la fête de Noël ».

Le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, est appelé à prendre des mesures usuelles pour favoriser la disponibilité et l’accessibilité des denrées, produits, et services de grande consommation. Tandis que les ministres en charge de l’Agriculture, Essimi Menye et de l’Elevage, Dr. Taiga, veilleront à l’organisation des comices régionaux. Le ministre des Transports, Robert Nkili s’est vu assigner, de concert avec le secrétaire d’Etat à la Défense, Jean Baptiste Bokam et le délégué général à la sûreté nationale, Martin Mbarga Nguélé, l’objectif de « diminuer les risques d’accidents de circulation en cette période propice aux déplacements ». Le ministre de la Santé, André Mama Fouda est quant invité à « renforcer les dispositifs d’accueil dans les services d’urgence des hôpitaux ». Celui de l’Energie et de l’Eau, Atangana Kouna Basile appelé à demander à Aes-Sonel et à la Camerounaise des Eaux, d’où il vient, d’assurer « de manière efficiente, pendant cette période, la fourniture des services dont elles ont la charge ».

Le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, René Emmanuel Sadi, en liaison avec le secrétaire d’Etat à la Défense et le délégué général à la sûreté nationale, devra « tout mettre en œuvre pour garantir aux populations des villes et campagnes une quiétude optimale pendant cette période ». Ce dernier a d’ailleurs été, après le Premier ministre, l’autre orateur de ce conclave. Sa communication a porté sur  « la gestion de la sécurité des personnes et des biens pendant la période des fêtes de fin d’année ». Pour son baptême du feu à ce poste, René Emmanuel Sadi a eu la lourde tâche de faire le point de la situation sécuritaire dans chacune des dix régions du Cameroun. « Il en ressort qu’en cette veille des fêtes de Noël et Nouvel An, le calme et la tranquillité sont observables sur l’étendue du territoire national et que des dispositions adéquates ont été prises pour maintenir et renforcer la sécurité des personnes et des biens dans les prochains jours », renseigne le communiqué.

Primauté de l’intérêt général

Selon ledit document, Philémon Yang  a indiqué aux ministres que pour relever les défis de «Grandes réalisations», le gouvernement devra combiner l’impératif renforcé de résultats à l’exigence de célérité. Il a alors invité ceux-ci à mettre en œuvre, sans autre délai, les engagements pris par le chef de l’Etat lors de la dernière élection présidentielle, les études y relatives étant, pour la plupart disponibles. En outre, il leur a demandé d’améliorer leurs dispositifs de suivi-évaluation, afin de connaître, au jour le jour, l’évolution des projets qu’ils exécutent. Pour lui, cette nouvelle approche de la gouvernance, déjà contenue dans les directives du président de la République, Paul Biya au cours du conseil ministériel du 15  décembre dernier, devait être utilement complétée par « le respect, sans faille, des grands principes du travail gouvernemental ». C’est ainsi qu’il serait revenu sur les principes de collégialité, de solidarité gouvernementale, de responsabilité, de confidentialité, de continuité et enfin du respect de la primauté de l’intérêt général.

Marie-Noëlle Guichi

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE