29/07/2009 12:44:24
Epidémie : La rougeole refait surface Douala
La résurgence de la maladie infectieuse est à l'origine de la dernière campagne de vaccination à travers le Cameroun.
Mutations
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La dernière semaine d'actions de santé et de nutrition infantile et maternelle (Sasnim) qui s'est déroulée du 30 juin au 05 juillet 2009 dans les dix régions du Cameroun avait entre autres objectifs vacciner au moins 80% d'enfants âgés de 09 à 59 mois, contre la rougeole. Soit au moins 3,435 millions d'enfants à travers le pays. Dans le littoral, la délégation de la Santé publique a particulièrement salué l'introduction du vaccin contre la rougeole dans le package car une épidémie a été déclarée dans la capitale économique.

Neuf cas de rougeole ont déjà été recensés dont trois en un mois au quartier Nylon, situé dans l'arrondissement de Douala IIIe. D'après le chef du programme élargi de vaccination (Pev) dans le Littoral, Dr Gérard Sume, "on parle d'épidémie de rougeole lorsqu'on enregistre au moins trois cas dans le même mois et dans le même district de santé". Le médecin précise en outre, qu'une telle situation justifie le retour de la vaccination contre la rougeole car la dernière campagne de lutte conte la maladie, remonte à 2006 au Cameroun où comme ailleurs, la rougeole est une maladie infectieuse et très contagieuse dont l'apparition se fait de façon rapide.

C'est une maladie d'autant plus dangereuse qu'elle entraîne, sans traitement approprié, le décès d'un enfant atteint. Des médecins indiquent également que la rougeole est avec le paludisme, la première cause de mortalité des enfants avant l'âge de deux ans. Elle évolue dans certains cas aux côtés de la malnutrition, des infections et du non respect des règles d'hygiène. Des facteurs qui peuvent aggraver la maladie, voire entraîner des complications redoutées par le corps médical. Pour cette raison le corps médical recommande de respecter les prescriptions en matière de vaccination contre la rougeole.

Le virus de la rougeole se répand rapidement par les projections des petites gouttes de salive dans l'air ou par le contact direct avec les sécrétions bucco pharyngées d'une personne atteinte par la maladie. La maladie se manifeste par une fièvre élevée entre 38 et 40°. Mais aussi, par un écoulement nasal et oculaire, la conjonctivite, l'apparition des tâches sur tout le corps et dans la bouche.

Cette éruption cutanée qui intervient trois à quatre jours après le début de la maladie. Elle commence par la face, se propage aux autres parties du corps et peut durer de quatre à sept jours. La rougeole est considérée comme une maladie endémique avec des flambées épidémiques lors des périodes chaudes en cours d'année. La période d'incubation est de 10 jours en moyenne. Elle varie entre huit à treize jours, entre le moment où le sujet a contracté la maladie et l'apparition de la fièvre. C'est une maladie qui peut s'aggraver, et à ce moment là, la température du corps peut pratiquement atteindre le cap de 40°C. La rougeole se complique par des difficultés respiratoires, la diarrhée, la déshydratation de l'organisme pouvant entraîner la mort. D'après les médecins, la broncho pneumonie fait partie des complications. Pour protéger les enfants contre la rougeole, il est conseillé aux parents de faire vacciner leurs enfants dès neuf mois. Le médecin devra à l'occasion, administrer le vaccin anti-rougeoleux.

Lger Ntiga

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE