07/01/2012 20:46:14
Fatou Bensouda: La CPI ne cible pas des dirigeants africains
Le nouveau Procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI), Mme Fatou Bom Bensouda, a qualifié de non fondées les allégations selon lesquelles son institution ne cible dans ses poursuites que des dirigeants et politiques africains.
APA
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le nouveau Procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI), Mme Fatou Bom Bensouda, a qualifié de non fondées les allégations selon lesquelles son institution ne cible dans ses poursuites que des dirigeants et politiques africains.

La Gambienne a rejeté vendredi à Banjul, les thèses de ceux qui estiment que les dirigeants africains ont toujours été les seules cibles de la CPI pendant que d’autres personnalités du reste du monde ayant commis des crimes sont épargnées de toute forme de procès.

« L’Afrique a toujours joué un rôle de leadership dans la justice pénale internationale et c’est ainsi qu’il faudrait la reconnaitre parce que non seulement le continent a joué un rôle important dans l’institution de la CPI, mais elle a également été le premier à solliciter l’intervention de la juridiction pour des cas de poursuites, » a-t-elle souligné.

Elle a ajouté que les cas impliquant des dirigeants africains proviennent des initiatives de plusieurs pays africains dont le dernier en date est la Côte d’Ivoire où les autorités avaient appelé à l'engagement de poursuites judiciaires contre l’ancien chef d’Etat de ce pays, Laurent Gbagbo.

« Malgré toutes les tentatives de créer une perception déformée de la CPI, l'Afrique n'a pas fléchi, vous avez vu récemment, la Côte d'Ivoire a demandé l’intervention de la CPI. Même si ce pays n'est pas membre, il a fait une déclaration acceptant la juridiction de la CPI et demandant son intervention par rapport à la violence post-électorale », a-t-elle ajouté.

Nommée officiellement il y a deux mois à la tête de la CPI en remplacement du Procureur en chef, Luis Moreno Ocampo, Bensouda était en Gambie pour assister à une rencontre organisée par les membres du gouvernement avec la Diaspora gambienne pour réfléchir sur les voies de renforcement du processus de développement de cet Etat d’Afrique de l’Ouest.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE