29/07/2009 14:54:36
Guinée Bissau : Malam Bacai Sanha remporte la présidentielle
APA- Bissau (Guinée Bissau) Malam Bacai Sanha du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée et du Cap Vert (PAIGC, au pouvoir) a remporté le second tour de l’élection présidentielle en Guinée Bissau, a annoncé mercredi le président e la Commission nationale électorale, Desajado Lima Da Costa.
APA (Agence de Presse Africaine)
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Selon les résultats proclamés, M. Sanha a obtenu 224 259 voix, soit 63,31 pour cent des suffrages exprimés, contre 129 973 voix, soit 36,69 % à son adversaire Kumba Yala, du Parti du renouveau social (PRS), Costa.

Correction: bien lire dans le titre de la photo que Malam Bacai Sanha a été élu président de la Guinée-Bissau. La commission électorale annonce que Malam Bacai Sanha a remporté l'élection présidentielle en Guinée-Bissau avec 63% des voix. Sanha, membre du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC), première formation au parlement, a été président par intérim entre 1999 et 2000. (Reuters/Joe Penney)Un taux de participation de 61 pour cent a été enregistré lors de ce scrutin qui a concerné environ 600.000 électeurs répartis dans les 8 régions que compte la Guinée Bissau.

Prés de 39 pour cent des électeurs se sont abstenus de voter, selon la CNE.

Le scrutin présidentiel en Guinée Bissau s’est déroulé au lendemain du double assassinat en mars dernier, de l’ex-président Joao Bernardo Vieira et du chef de l’armée, le Général Tagme NA Wai. .

Lors du premier tour de la présidentielle Bissau guinéenne, Malam Bacai Sanha était arrivé en tête du premier tour du scrutin présidentiel anticipé avec 133.786 voix, soit 39,59% des suffrages exprimés, suivi de Kumba Yala qui a totalisé 99.428 voix, soit 29,42% des suffrages exprimés.


Agé de 62 ans, M. Sanha a été à trois reprises candidat malheureux à la présidentielle dans son pays. Ancien secrétaire général de l’Union des travailleurs de la Guinée (UNTG), M. Sanha a été le premier président par intérim de l’assemblée nationale multipartite démocratique entre 1999 et 2000.

Son rival malheureux, Kumba Yala, avait gagné la présidentielle de 2000 avant d'être renversé trois ans plus tard.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE