10/01/2012 01:54:36
Lettre ouverte Abdoulaye Wade
...Comme vous pourriez le constater, aucun président de la république fut-il ou est encore en poste mais membre du réseau « françafrique», colabo de l’impérialiste ne mérite mon respect, souffrez donc que je n’emploi pas la formule de politesse réservée aux chefs d’états, je ne vous appellerai pas excellence tout au long de ma lettre.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Comme vous pourriez le constater, aucun président de la république fut-il ou est encore en poste mais membre du réseau « françafrique», colabo de l’impérialiste ne mérite mon respect, souffrez donc que je n’emploi pas la formule de politesse réservée aux chefs d’états, je ne vous appellerai pas excellence tout au long de ma lettre.

Cher monsieur WADE, bien que vous ayez réussi votre coup d’état en Côte d’Ivoire et contribué pour l’envoie du président GBAGBO Laurent en prison à la Cour Pénale Internationale, je me rends compte que son ombre plane toujours dans votre esprit. Dans une interview diffusée jeudi dernier sur la Radio France Internationale (RFI), vous avez accusé son Excellence le président GBAGBO Laurent d’avoir financé et armé Salif SADIO, le leader de la rébellion Casamançaise pour la simple raison que ce dernier aurait séjourné deux ou trois fois à Abidjan comme si Abidjan était destiné à une catégorie de personne et pas à tout le monde.

Je suis tout de même surpris que ce soit maintenant que le monde entier apprenne l’information selon laquelle c’est le président GBAGBO Laurent qui serait le père de la rébellion de Casamance, une rébellion armée née pourtant le 26 décembre 1982 de feu l’Abbé DIAMACOUNE SENGHORE, nous ne savions pas que le président GBAGBO Laurent, l’homme qui vient d’ailleurs d’être déclaré président pauvre très endetté (PPTE) par la CPI disposait déjà assez de moyen dans les années 1982 pour entretenir une rébellion, et pour quel intérêt ?

Monsieur WADE, le monde entier en général et les africains en particuliers veulent savoir pourquoi ce n’est que maintenant que vous diffusiez ce grossier mensonge ?

Monsieur WADE pouvez-vous avoir le courage de dire aux africains et plus particulièrement aux Ivoiriens ce que faisaient les officiers sénégalais en côte d’ivoire pendant la crise post-électorale ? Vous n’avez jusqu’ici jamais apporté un démenti aux informations selon lesquelles certains officiers sénégalais aient été tués sur le théâtre des combats et beaucoup capturés et mises aux arrêts dont la presse avait fait écho.

Monsieur WADE, j’ai pris la peine de vous écrire cette lettre (malgré le fait que vous soyez un être très inutile pour le continent africain en générale et pour le peuple sénégalais en particulier) pour vous rappelez qui vous êtes réellement, pour vous demander de cesser de faire du mal aux africains et aux ivoiriens en particuliers, peut être que le poids de l’âge vous fait perdre la tête et vous conduit tout droit a la confusion et la perdition, mais selon moi c’est pas le prétexte idéal car avant votre âge avancé vous étiez déjà ce méchant monsieur au service des impérialistes que l’Afrique connais très bien.

Le Président GBAGBO Laurent sur qui vous racontez des mensonges ou portez de fausses accusations à toujours eu le courage de vous dénoncer publiquement en vous accusant d’être l’un des principaux soutien fort de la rébellion armée ivoirienne depuis le 19 septembre 2002, et a ce sujet le président GBAGBO avait dit « laissez le, c’est à cause de ça il est comme ça »

Tout le monde sait que :

-Guillaume SORO et ses compagnons avaient tous des passeports diplomatiques sénégalais, n’est ce pas un immense soutien du vieux WADE à une rébellion qui a endeuillé plus de 10000 familles en côte d’Ivoire depuis 2002?

-votre soutien visible au RHDP (la coalition de partis alliés de la rébellion armée en côte d’ivoire)

-vous étiez le principal instigateur et le plus actif pour la formation d’une armée sous régionale pour mener la guerre à la Côte d’Ivoire

-par vos déclarations méchantes, vous avez saboté en 2002 au profit de la France, les négociations de paix de la cedeao sous l’égide de feu le président GNASSINGBE entre l’état de côte d’ivoire incarné par le président GBAGBO Laurent et la rébellion armée pro-ouattara soutenue par la France

-vous avez torpillé la médiation de l’ex chef d’état sud africain, THABO MBEKI

-c’est a cause de vous que la spirale de violence enclenchée par ouattara avec l’instauration de la carte de séjour a pris de l’ampleur

Monsieur WADE l’Afrique retient que vous êtes un homme qui cultive la violence, rappelez-vous de votre déclaration incendiaire de 2000 sous le président GUEI Robert « un burkinabé souffre plus en côte d’ivoire qu’un nègre a paris »

Pour moi qui réside pas au Sénégal mais qui suis de très près l’actualité politique sénégalaise, laissez moi vous dire que votre fils KARIM et vous êtes perçu comme un mal qui ronge le continent et qu’il faut s’en débarrasser le plus rapidement possible, monsieur WADE , vous êtes perçu comme un parvenu prêt a tout pour rester au pouvoir, vous êtes un arriviste prêt a vendre tout le continent pour votre intérêt personnel, la preuve est que c’est vous qui aviez livré le colonel KADHAFI aux impérialistes pour qu’il soit humilier et assassiné comme un vulgaire bandit pourtant hier votre plus grand ami, nous avions su qui vous étiez réellement par votre volte-face après une réunion sur la situation de la monnaie unique africaine tenue au ZIMBABWE, les africains dignes ont compris des lors qu’on avait a faire pas a un africain mais plutôt à un squelette dépourvu de bon sens qui ne fera rien d’autre que semer malheurs, désolation et surtout tristesse.

Voyant votre cuisante défaite a la CPI, vous cherchez déjà chacun son scénario à tourner pour justifier votre sale besogne, mais cela ne passera pas car même le brave peuple du Sénégal que vous et votre fils KARIM aviez manipulé ne vous laissera pas faire, la côte d’ivoire et le Sénégal sont deux pays frères et c’est pas à cause d’un vieillard dépossédé de son Africanisme que les liens vont se casser.

Monsieur WADE, sachiez que vos agissements et votre ingérence sans cesse dans les affaires ivoiriennes, votre trahison envers les autres chefs d’états, envers votre peuple, envers les dignes fils d’Afrique ont fait d’eux des hommes prêt à aller jusqu’au bout dans le combat de libération de l’Afrique et croyez moi monsieur notre victoire est proche.

Vive l’Afrique libre
A bas les traîtres
A bas les présidents menteurs aux service de l’occident
A bas les adorateurs au service de l’impérialisme
A bas les vieillards incapables qui s’éternisent au pouvoir comme vous
A bas les chefs d’états qui modifient la constitution dans le but de faire passer leur fils
A bas la France Afrique
A bas ABDOULAYE WADE


MBEPGUE Thierry (Thierry MALCON)
Pour une Afrique libre, je donnerai ma vie
malcon_africa@yahoo.fr

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE