17/04/2009 15:03:05
Vues d'Afrique: Obama et Y. Chahine la une
La 25e édition du festival a débuté le 16 avril avec des documentaires sur Barack Obama et le cinéaste égyptien Youssef Chahine, entre autres.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille



Hier, 16 avril, au cinéma Baubien,  l’ouverture a été marquée par le vernissage d’une exposition de photos consacrée au cinéaste égyptien Youssef Chahine et le début des projections.

À partir de 18h, le film de Edouard Carrion, La rivale, a ouvert le bal. Une histoire d’un couple de congolais à Paris, dont l’épouse est stérile et plus âgée que l’époux. Ce dernier est obligé par ses parents à prendre une deuxième épouse qu’ils lui ont expédiée comme un colis. Commencent ses tourments que la générosité de la première épouse, malgré la douleur de perdre son homme, calmeront, donnant ainsi une belle leçon de générosité. Émotions assurées, quelques larmes sur la condition de la femme...

Émotions aussi à revoir les photos du célèbre réalisateur égyptien, Youssef Chahine, né en 1926 et décédé en juillet 2008. Organisée par le consulat général d’Egypte à Montréal, cette exposition était suivie de la projection d’un documentaire sur la vie et l’éducation de Chahine, une œuvre de Mona Hariri Ghandour. 26 mn de retour sur l’enfant, l’adulte et le vieillard Chahine qui ne rêvait que de jouer Hamlet. Hamlet l’Alexandrin sera suivi de Gare centrale, un film réalisé en 1958, sur le quotidien des pauvres gens à la gare centrale du Caire.

Émotions enfin, avec les images de l’ascension politique de Barack Obama, le président américain. Obama song a ouvert cet instant ciné consacré à cet Africain américain qui, en quatre années seulement de politique fédéral, est devenu le premier Noir à diriger le pays le plus puissant du monde. Obama song est un blues cinématographique improvisé à Harlem, le 4 novembre dernier, pour célébrer la victoire d’Obama. Roxane Frias propose ensuite Obama, l’homme qu’on n’attendait pas. Un retour sur les débuts de ce métis dans la ville de Chicago, la troisième des Etats-Unis. Retour sur les lieux de ses premiers contacts sociaux et politiques. Le documentaire s’achève sur les moments de la campagne des primaires démocrates, de l’Iowa à la convention de Denver.

Maigre public dans les salles pour ce début de festival à Baubien. Les Africains dont le cinéma est diffusé à Montréal ne semblent pas sortir de chez eux, en ce début de printemps pourtant ensoleillé.

Venant Mboua

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE