22/01/2012 02:22:46
En fraglant délit de braquage: La police neutralise trois Frci
Des Frci braqueurs ont eu maille à partir avec la population hier vendredi à Cocody, où ils ont été saisis et remis à la police.
Le nouveau courrier
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Des Frci braqueurs ont eu maille à partir avec la population hier vendredi à Cocody, où ils ont été saisis et remis à la police.

Trois éléments des Frci ont été appréhendés hier vendredi 20 janvier dans les environs de l’Allocodrome de Cocody, à l’issue d’un braquage qui a tourné au vinaigre. En effet, ces éléments armés de fusils, de pistolets et d’armes blanches ont d’abord essuyé une révolte spontanée des populations avant d’être arrêtés par des éléments de la police qui ont promptement réagi, avec notamment des tirs de sommation, pour mettre hors d’état de nuire ces éléments Frci d’un autre acabit. Ils ont été aussitôt conduits au commissariat du 8ème arrondissement de Cocody, à quelques encablures de l’Allocodrome.

Le périmètre de l’allocodrome a connu une ambiance mouvementée hier en fin d’après d’après-midi. Aux alentours de 17h 45 mn, des échauffourées éclatent dans cet espace de détente et de gastronomie. A l’origine de cette bagarre, des éléments des Frci au nombre de cinq – qui seront identifiés plus tard comme tels – et en tenue civile tentent de dépouiller un jeune homme venu se distraire dans cet espace avec ses amis. Les jeunes présents en nombre suffisant sur les lieux, comme un seul homme, opposent une résistance, car disent-ils, trop, c’est trop.

En difficulté face à cette foule déchainée, ces éléments des Frci tentent de prendre la fuite à bord de leur véhicule de type 4X4, couleur treillis, mais portant – certainement pour les besoin de la cause – une immatriculation civile 2769 ES 01. Mais là encore, ils ne pourront pas se sauver puisque leur véhicule sera caillassé par la foule.

Alertée, la police arrive avec promptitude sur les lieux et grâce à un déploiement d’urgence, elle a pu mettre la main sur 3 des 5 éléments. Selon une source policière, il n’y a aucun doute sur l’identité de ces bandits. Il s’agit bel et bien d’éléments des Frci. Puisque, explique la même source, certains des éléments des Frci venus en appui aux policiers sur les lieux ont formellement reconnu leurs «frères d’armes» indélicats, comme faisant partie de leurs rangs. C’est donc pour brouiller les pistes, soutient notre source, que ces éléments Frci braqueurs opéraient avec des plaques d’immatriculation civile qu’ils changent en fonction du lieu et leur «mission».

Hier jusqu’à 19h, plusieurs véhicules de la police, de la gendarmerie et de la police militaire avaient bouclé le périmètre de l’alllocodrome. Le véhicule de type 4X4 des Frcibraqueurs était encore stationné au 8eme arrondissement de Cocody, au moment où nous quittions les lieux.

Il reste à espérer que, comme ce fut le cas à la préfecture de police, leurs congénères ou commanditaires ne viennent donner l’assaut sur le 8ème arrondissement pour les libérer. C’est aussi ça, la nouvelle Côte d’Ivoire. Hélas !

Anderson Diedri

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE