28/02/2012 01:45:58
Vanessa Tchatchou au tribunal. Une mise au point.
Mise au point du comité « rendons lui son bébé » sur la convocation à comparaître adressée à Vanessa Tchatchou par le Procureur de la République.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Mise au point du comité « rendons lui son bébé » sur la convocation à comparaître adressée à Vanessa Tchatchou par le Procureur de la République.

Nous apprenons la convocation de mademoiselle Vanessa Tchatchou et de sa maman madame Sylvie Jueyep citées “d’avoir à se trouver et comparaître en personne le 28 février 2012 à 08 heures précises au Cabinet d’instruction du Tribunal de Grande Instance de Yaoundé - Mfoundi, sis au palais de justice (Parquet), pour être entendu en qualité de témoin dans la procédure civil contre ALABI NGEWA Jocelyne et autres“.

Le Comité « Rendons lui son bébé » déclare que la convocation adressée à cette jeune mère vise à créér de la diversion et surtout à masquer la vérité au regard du motif de la dite convocation. Elle vise à renforcer la thèse construite par les autorités dirigeantes de la structure hospitalière mise en cause ici à savoir l’Hôpital Gynéco-Obstétrique et Pédiatrique du Ngousso avec son directeur le Professeur Ndo Anderson SAMA.

Outre que lors de la reconstitution des faits Vanessa s’est retrouvée en face d’une fille qu’elle voyait pour la deuxième fois, la première ayant été organisée par le Commissaire Principal EVINA en service à la Direction de la Police Judiciaire, que madame ALABI NGEWA a alors utilisé l’histoire racontée par Vanessa pour se l’approprier et se présenter comme la « voleuse de bébé ».

L’enquête parallèle que nous avons menée et dont les conclusions ont été déposées auprès des autorités camerounaises démontrent à suffisance que les pouvoirs publics veulent nous entrainer vers une fausse direction afin de masquer le trafic de nourrissons au Cameroun et qui implique différents responsables dans différentes administrations de notre pays, les manœuvres du procureur visent aussi à priver définitivement Vanessa de sa fille.

Nous appelons le gouvernement camerounais, les différents responsables à tenir compte des appels à la transparence que nous leur adressons. Nous appelons les communautés nationale et internationale à rester vigilantes face à toutes ces manœuvres qui mettent en péril la paix et la stabilité dans notre pays.

Nous appelons le corps des avocats du Cameroun à soutenir la démarche de Me Hippolyte MELI avocat de Vanessa,

Nous appelons la population camerounaise à s’unir pour la justice et le droit à une vie de famille pour Vanessa Tchatchou,

Nous appelons l’ordre national des médecins du Cameroun à aider pour la manifestation de la vérité.

Dr Vincent-Sosthène FOUDA

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE