03/08/2009 02:21:55
Rio Tinto Alcan: Un projet au Cameroun mal accueilli
L'annonce de la conclusion d'une entente entre Rio Tinto Alcan et le gouvernement du Cameroun pour la réalisation d'un complexe de production d'aluminium de 6 milliards de dollars suscite colère et surprise du côté du Syndicat de l'aluminium d'Arvida.
Canoe
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le président du syndicat, Alain Gagnon, dénonce ce projet qui survient au moment où Rio Tinto Alcan ralentit ses activités dans la région en raison de la crise économique. « Ils nous ont vendu la cassette qu'on était en récession, qu'il y a une crise de “cash” et qu'ils ont besoin de liquidités. Mais ils ont donné le signal que j'attendais depuis le début: ils viennent de confirmer qu'ils ont de l'argent et qu'ils veulent aller de l'avant pour développer », dit-il.

Depuis janvier, Rio Tinto Alcan a fermé son unité de produits cathodiques, a réduit la production d'alumine à l'usine Vaudreuil, a déplacé 160 travailleurs, a retardé les travaux de l'usine pilote AP 50 et a gelé le projet Alma 2. Les travailleurs de Rio Tinto Alcan ont du mal à accepter qu'après avoir pris toutes ces mesures, l'entreprise investisse dans un projet de 6 milliards de dollars en Afrique.

De son côté, le producteur d'aluminium se fait rassurant. La porte-parole de Rio Tinto Alcan, Claudine Gagnon, affirme que l'échéance n'est pas fixée, que le projet n'est encore qu'au niveau de l'analyse et que les projets annoncés dans la région ne seront pas touchés. « Lorsqu'il y aura une demande au niveau de l'aluminium, les projets vont être revus et vont se poursuivre », dit-elle.

L'annonce de cette entente n'inquiète pas l'économiste Marc Urbain Proulx. « On a eu sept nouvelles alumineries au Québec depuis 25 ans. Parce que nous avons l'hydroélectricité, nous avons une main-d'oeuvre spécialisée et des ports en eau profonde, donc nous sommes bien positionnés pour cette industrie. »

Le projet camerounais de Rio Tinto Alcan prévoit la mise sur pied d'une aluminerie d'une capacité de 400 000 tonnes, d'une centrale hydroélectrique et d'un port en eau profonde.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE