05/03/2012 01:19:52
Sylvie Jueyep mère de Vanessa Tchatchou... La main forte invisible
Vanessa Tchatchou femme de l’année..Telle mère telle fille... Madame Sylvie Jueyep la femme oubliée qui est derrière le combat de sa fille Vanessa Tchatchou. Son entrevue audio, ses peurs, sa détermination, son espérance...
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Vanessa Tchatchou femme de l’année..Telle mère telle fille... Madame Sylvie Jueyep la femme oubliée qui est derrière le combat de sa fille Vanessa Tchatchou. Son entrevue audio, ses peurs, sa détermination, son espérance...

Sylvie Jueyep

Derrière chaque jeune femme forte comme Vanessa Tchatchou, se cache la main invisible d’une femme forte que son amour infini , son soutien sans faille de mère galvanise et rassure cette jeune héroïne orpheline des temps modernes.

En cette semaine de la journée Internationale de la femme, l'amour, le courage, l'abnégation, la détermination de Sylvie Jueyep oblige un temps d'arrêt sur ce récit audio troublant, bouleversant, révoltant devant sa quête de découvrir la vérité dans un dossier particulièrement explosif qui s’avère inquiétant, remonter jusqu'au sommet de l'État camerounais et touche les hauts fonctionnaires ainsi que des grands professionnels et spécialistes. Une affaire où la loyauté du clan des plus forts qui détient arbitrairement le pouvoir du peuple camerounais depuis 30 ans conduit à un jeu où chacun couvre l'autre dans le but de préserver ses acquis mais pas dans le respect de la justice. Un jeu de protectionnisme des intérêts personnels dangereux qui poussent parfois des hommes et femmes à l'extrême...

C'est ainsi que madame Sylvie Jueyep et sa fille Vanessa Tchatchou Orpheline, 17 ans, depuis 197 jours résistent contre tout le système camerounais pour retrouver sa petite fille ou son bébé volé quelques heures après sa naissance à l’hôpital gyneco-obstétrique et pédiatrique de Ngousso à Yaoundé. C’était le 20 août 2011.

Madame Sylvie Jueyep veuve, bien que fatiguée selon ses dires ne sachant plus où aller dans un système judiciaire flou, trouve malgré tout la force de résister.

Mère de trois enfants elle se dit pénalisée dans d'autres sphères de sa vie car pour accompagner sa fille sans faille dans son combat, elle doit devoir abandonner ses activités, abdiquer à son rôle de soutien auprès de ses deux fils au bord du décrochage scolaire. Elle doit vivre au dépend de sa famille mais surtout vivre dans la peur car consciente que son combat est celui de David et Goliath.

Sa seule espérance la victoire de la justice avec l'aide de tous les hommes et femmes épris de celle-ci.

Madame Sylvie Jueyep en cette semaine de la journée internationale de la femme vous pouvez être très fière de votre fille Vanessa Tchatchou qui par son refus de rompre devant la pression, vous honore en reconnaissant votre sacrifice. On peut bien le dire avec fierté : Telle mère telle fille...

Ne sachant pas les goûts musicaux de votre fille Vanessa Tchatchou, veillez retrouver dans cette chanson de Céline Dion son amour infini et son bonheur d'avoir une mère comme vous.



À toi Vanessa Tchatchou,
 
Ma fille, tu as fêté tes 18 ans depuis le Hall de l’hôpital Gynéco obstétrique et pédiatrique de Yaoundé. À cet âge comme je vois à Montréal, il est de tradition que les jeunes soulignent avant tout leur liberté de vivre dans un monde Juste et libre. Leur liberté de choisir tout simplement.

Mais toi ma fille tu n'as pas choisi ce lieu qui est devenu funeste pour toi car chaque cri d'un bébé te renvoie le cri du sien entre les bras des personnes inconnues. Tu es là parce que des personnes peu empathiques en posant ce geste odieux qui est le vol de ton bébé ont malheureusement et heureusement tracé pour toi un chemin : Celui d'une héroïne des temps modernes. Comme Rosa Parks depuis plus de sept mois en restant couchée dans ce lit d'hôpital tu es restée débout devant tes droits.

À peine entrée à l'âge adulte te voilà Femme de l'année pour cette rubrique hebdomadaire « Débat » sur camer.be. Pierre Corneille disait : « Aux âmes biens nées la valeur n'attend point le nombre d'années » Et ta valeur aujourd'hui est inestimable auprès de toute femme ou tout homme épris de justice. Ta cause est universelle, ton combat juste et légitime.

Vanessa ma fille, tu as fêté ton anniversaire depuis le hall d'un hôpital sauf que...En regardant cette photo d'anniversaire deux sentiments se dégagent tout naturellement : Amour et candeur et on peut se demander …

Qui vole l'innocence de ces enfants au Cameroun? Telle est notre question de la semaine.

Ce dimanche 4 mars 2012, il y a de cela 190 jours que le bébé de Vanessa  Tchatchou a été volé . C'était le 20 août 2011 à l’Hôpital gynéco-obstétrique de Ngousso à Yaoundé capitale du Cameroun.

Vidéo entrevue mère de Vanessa et Vanessa sur les ondes de Cameroonvoice




Félicité Ngadja

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE