05/03/2012 03:08:13
Brazzaville. L'explosion d'un dépôt de munitions fait 200 morts
Le nombre des victimes de l'explosion d'un dépôt de munitions à Brazzaville s'est élevé dimanche soir à 200 morts élevé à 200 morts, a annoncé la présidence congolaise.
Severine Toche / Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le nombre des victimes de l'explosion d'un dépôt de munitions à Brazzaville s'est élevé dimanche soir à 200 morts élevé à 200 morts, a annoncé la présidence congolaise.

Au moins trois fortes explosions se sont produites à 08H00 heure locale (07H00 GMT) dans un dépôt de munitions situé entre les quartiers de Mpila et de Talangaï.

Plusieurs bâtiments près du dépôt de munitions ont été endommagés par les explosions et plusieurs voitures ont été détruites.

Onde de choc à Kinshasa

Le brut énorme des explosions a été même entendu à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo (RDC), située à l'autre côte du fleuve du Congo.

Les deux capitales ne sont séparées que par environ quatre kilomètrs d'eaux fluviales et le dépôt de munitions militaires se trouve à proximité de la rive brazzavilloise.

Les bâtiments situés au centre et à l'est de Kinshasa ont donc reçu l'onde de choc de plein fouet et de nombreuses vitres ont volé en éclat tandis que les plafonds et les cloisons se déplaçaient.

Dès la première détonation, les Kinois se sont mis à courir à la recherche d'un abri, tandis que la Garde républicaine envoyait des renforts et des blindés sur les rives du fleuve, notamment à proximité du palais présidentiel.

On ne connaît pas encore l'origine des explosions.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE