07/03/2012 02:24:21
Démission du Premier ministre de la RDC
Le Premier ministre de la République démocratique du Congo (RDC), Adolphe Muzito, a présenté mardi à Kinshasa la lettre de démission de son gouvernement au président Joseph Kabila Kabange.
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le Premier ministre de la République démocratique du Congo (RDC), Adolphe Muzito, a présenté mardi à Kinshasa la lettre de démission de son gouvernement au président Joseph Kabila Kabange, pour permettre à l' autorité suprême d' engager la procédure destinée à mettre en place un nouveau gouvernement dans le cadre de la nouvelle législature telle que le prévoit la Constitution.

Le Premier ministre Adolphe Muzito qui l’a déclaré à l’issue de son entretien avec le Chef de l’Etat, s’est réjoui d’avoir accompli les missions essentielles assignées à son gouvernement, à savoir mettre fin à la guerre, restaurer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire, stabiliser la cadre macroéconomique, donner à la monnaie sa valeur et restaurer les relations avec la communauté économique internationale.

"Nous sommes allés un peu plus loin. On a obtenu l'annulation de la dette  de la République qui est passée aujourd’hui de 14 milliards USD de dette à 4 milliards USD", a déclaré le Premier ministre Adolphe Muzito, estimant que la RDC a vu sa dette diminuée substantiellement du fait du respect par le gouvernement de ses engagements, sous l’impulsion du Président Joseph Kabila Kabange.

 "Voilà que nous avons rempli les conditions pour que nos partenaires bilatéraux et multilatéraux réduisent notre dette. Cela offre à la République une grande possibilité d'endettement. Désormais, nous pouvons mobiliser des ressources sur le plan international pour financer le développement du pays en réduisant sensiblement le gap en termes de besoin de financement aujourd'hui", a souligné le Premier ministre.

Se référant aux statistiques de la communauté financière internationales, Muzito a fait savoir que  le nouveau régime, avec le Président Joseph Kabila Kabange depuis 2000, a fait passer la richesse  du pays de 5 milliards USD à 22 milliards.

"Nous pensons pouvoir, en tant que  la majorité, sous le houlette du Président Joseph Kabila Kabange, passer de 4,5 milliards USD en 2000 à l'horizon 2016 à plus ou moins 40 milliards USD", a-t-il soutenu. 

 Toutefois, il a reconnu que pour que le peuple congolais sente les effets de ces prouesses, cela va demander beaucoup de temps pour restaurer les tissus économiques, pour rétablir les infrastructures sociales, les hôpitaux et les écoles. "Ce n'est pas dans 3 ans, 5 ans ou 10 ans qu’on peut réussir cette vocation", a-t-il conclu

L'intérim du Premier ministre sera assuré par le vice-Premier ministre, ministre des Postes et des nouvelles technologies de communication, Louis Alphonse Koyagialo Ngbase te Geregbo, selon le communiqué du cabinet du président de la République publié le même mardi à Kinshasa.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE