14/03/2012 02:25:17
Mon fils, au sourire si doux
Bientôt, il faudrait jeter les vieux à la mer. S’il y a encore des vieux. L’espérance de vie en Afrique en général et au Cameroun notamment oscillant entre 47 et 52 ans, ce sont les quadras et les quinquas que l’on appelle vieux. « Paters » en langage courant. Et j’en suis.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Bientôt, il faudrait jeter les vieux à la mer. S’il y a encore des vieux. L’espérance de vie en Afrique en général et au Cameroun notamment oscillant entre 47 et 52 ans, ce sont les quadras et les quinquas que l’on appelle vieux. ‘Paters’ en langage courant. Et j’en suis.

Et tandis que les paters ajustent leurs pantalons en les remontant vers les hanches, les jeunes, disons les ‘Go’ et les ‘Jo’ tirent leurs pantalons pour les descendre au niveau des fesses. En patois pas moderne que cela, on dit ‘taille basse’. Tout un symbole se cache derrière cette contradiction apparente, cette manière de voir, cette vision du monde, ce conflit générationnel qui marque le fossé entre les vieux et les jeunes.

Que sont nos enfants devenus ? A l’école la mode est à l’élève qui montrera a ses camarades que non seulement il est indépendant à la maison, mais aussi que ses parents sont riches et lui passent tout. Comme ce n’est pas toujours vrai, l’élève ‘intelligent’ joue le caïd à l’école en donnant une apparence d’opulence.  Mais Il faut bien entretenir cette illusion. Alors on vend ses livres et ceux de ses camarades distraits, on pique dans le porte monnaie de maman, on invente des prétextes pour contraindre  le père à entretenir malgré lui le  train de vie caché de son caïd de fils.

Le cancre est désormais crédité d’un ‘9 fort’ alors que son bulletin scolaire est truffé de zéros en maths-biologie-physique. Il est riche d’un crane qui sonne creux, surmonté d’une crête  en roux d’enfer, et cerise sur le gâteau, il vous  fait savoir que vous ne comprenez rien ni aux maths modernes ni au monde actuel. Les vieux n’ont qu’à aller se rhabiller : « votre temps est passé » ! Décrète t-il dédaigneux.

Alors comment faire pour faire entendre raison à la jeunesse déboussolée par l’internet et la télé ? Une jeunesse poreuse aux vents d’ailleurs ? Khalil Gibran écrivain, peintre et sculpteur libanais croit proposer une réponse : « Vos enfants ne sont pas vos enfants. Ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à elle-même. Ils viennent à travers vous mais non de vous.

Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.

Vous pouvez leur donner votre amour mais point vos pensées, car ils ont leurs propres pensées. Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes, car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.

Vous pouvez vous efforcer d'être comme eux, mais ne tentez pas de les faire comme vous. Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s'attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés. L'Archer voit le but sur le chemin de l'infini, et il vous tend de Sa puissance pour que Ses flèches puissent voler vite et loin. Que votre tension par la main de l'Archer soit pour la joie; Car de même qu'Il aime la flèche qui vole, Il aime l'arc qui est stable ».

Alors chers parents dépassés par les événements, inutile de vous arracher les cheveux à cause du comportement de vos enfants. Gardez le sourire quand votre petit dernier vous dit que son ainé a « toum » ses livres et mettez votre porte monnaie hors de portée. Quand vous l’admonestez pour son comportement et qu’il dit: « je wanda », c’est qu’il est indigné  par vos remontrances de ‘père fouetteur’. S’il se confie à ses camarades en disant que « le pater ne now pas le way », restez de marbre. Il croit que vous n’êtes pas au courant de ses manigances pour sécher les cours. Et ou va-t-il ? Voir le « grand match ». Dites vous qu’un bon film porno l’intéresse mieux que les équations à plusieurs inconnus.  Haussez les épaules.  Il finira par s’assagir.

Parfois votre fille appelle sa mère à la rescousse pour « composer le pater ». Attendez que « la mater » vienne vous raconter des salades, mais mettez vos antenne sur le mode grande fréquence. N’attrapez pas une crise de nerfs pour si peu,  si vous apprenez que votre fille à chopé un ballon d’or. Vous savez bien qu’elle ne joue pas au football. Mais une grossesse précoce n’est pas la fin du monde. Mieux vaut l’encadrer sinon elle va « poum ».

Et la fugue d’une fillette enceinte sur le chemin détourné de l’école peut se terminer à l’hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Ngousso. Bizness ou pas, au pire, le nouveau né prendrait alors officiellement la destination du cimetière de Nkoteng, qui ne sait pas conserver les corps pour les besoins d’une Adn. Au mieux, il serait bien au chaud loin d’une couveuse, dans un  berceau déjà apprêté par exemple, par une magistrate en rupture de maternité.

Pour éviter une attaque cardiaque ou un Avc très fréquents ces derniers temps, il vaut mieux remplacer le 5è commandement de Moïse l’Africain, né en Egypte et déposé dans un panier d’osier au bord d’une rivière, élevé par  une servante de la fille du pharaon qui par extraordinaire,  était la propre mère de Moïse . Le cinquième commandement de la bible des chrétiens dispose : « Tu honoreras ton père et ta mère, afin que tes jours se prolongent sur le sol que Yahvé, ton Dieu, te donne ».

Pour vivre tranquille et vieillir en paix, bien vouloir de toute urgence remplacer cet édit par : « face à ta progéniture, tu fermeras les yeux et lâcheras la rampe. Tu honoreras  ta fille-mère et sa mère pour que tes jours soient sinon longs, au moins heureux sur la terre, cette bonne vieille vallée des larmes ».

Je wanda, mon frère…

Edking

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE