16/03/2012 11:48:58
Belgique: inondation des ambassades avec les affiches de Vanessa, Kingué, Enoh
La scène est digne d’un scénario de film à la camerounaise. Des camerounais qui, munis de pots de colle, pinceaux et des affiches, s’offrent le plaisir à exposer les tares de leur pays dans la capitale des institutions européenne.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Vanessa Tchatchou

Belgique: L'Opération inondation des ambassades avec les affiches de Vanessa, Kingué, Enoh a commencé

La scène est digne d’un scénario de film à la camerounaise. Des camerounais qui, munis de pots de colle, pinceaux et des affiches, s’offrent le plaisir à exposer les tares de leur pays dans la capitale des institutions européenne. Le numéro 131 de l'Avenue Brugmann à Bruxelles  dans la nuit du jeudi 15 mars a encore été inondé des affiches sur lesquels l'on aperçoit les images de Vanessa Tchatchou, Enoh Meyomesse et Paul Eric Kingué. Aussitôt affichées, le personnel de l’ambassade du Cameroun à Bruxelles qui est obligé de veiller toute la nuit a ouvert les portes pour décoller ces images qui nuisent...

Toujours à Bruxelles, l'on peut découvrir au Rond Point Schumann, non loin de la résidence Charlemagne, une grande image de Paul Biya tenant dans ses bras des liasses de dollars, avec en dessous les images de Vanessa, Enoh et Paul Eric Kingué.

Ce vendredi, jour de marché à Anderlecht/Bruxelles, des équipes constituées sont en train de distribuer des tracts  anti Biya aux passants

La mobilisation s’organise aussi sur le réseau social facebook depuis le début de la semaine.

Ce vendredi 16 mars 2012, des centaines de camerounais promettent de converger vers l’hôpital gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé. « Chers frères et sœurs, le temps n'est plus aux larmes, que tout Yaoundé sorte le vendredi 16 mars dès 14 heures. Sortons tous à Yaoundé et allons tous devant l’hôpital gynéco de Ngousso soutenir Vanessa et les 93 bébés disparus en 2011 au Cameroun. L’heure de l'action a sonné ! Arrêtons d'être timides. Soyons nombreux à la marche. Faites passer le message » peut-on lire dans un groupe de discussion sur facebook.

Toujours dans ce groupe de discussions on peut lire " Chers compatriotes, amis du Cameroun, dès vendredi 16 mars 2012, inondez chaque jour que Dieu a crée les ambassades du Cameroun à l'étranger avec les affiches jointes"

Ces affiches réapparaissent sur le portail de l'ambassade du Cameroun en Belgique au moment où des manifestants de ce vendredi à Yaoundé vont protester contre les méthodes du gouvernement camerounais qui a choisi de sortir les muscles contre une petite fille de 17 ans, Vanessa Tchatchou, qui a perdu son bébé dans cet hôpital depuis le 20 août 2011.

Certes, le président de la République, Paul Biya, a limogé le directeur de l’hôpital, mais il l’a fait après qu’un groupe d’activistes du Code  a débarqué devant son hôtel à Genève avec un cercueil drapé aux couleurs du Cameroun en soutien à Vanessa Tchatchou.

La mobilisation sur la toile s'intensifie depuis quelques jours.

A côté de l'affaire Vanessa s'est greffé les cas de Paul Eric Kingue, l’ex maire de Njombé-Penja condamné et emprisonné injustement au Cameroun depuis la fin des émeutes de février 2008, Enoh Meyomesse, incarcéré pour des motifs non fondés à la prison de Kondengui depuis quelques mois

Ces affaires interviennent dans un contexte fort tendu avec des manifestations diverses programmées par certains camerounais de la diaspora devant les locaux des différentes ambassades du Cameroun à l'étranger. Tous demandent au pouvoir de Yaoundé de mettre fin à l'impunité au Cameroun.

Evarist Mohbeu

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE