21/03/2012 00:39:54
RDC : Le dialogue de Bruxelles reporté et un pré-dialogue à Jérusalem fin avril
La médiation de l'ancien président ghanéen John Kufuor et du révérend Jean-Paul Moka, chef de la plate-forme politique Mouvement bleu en RD Congo, pour la solution au litige post-électoral en RD Congo, a annoncé mardi le report du dialogue entre la majorité présidentielle de Joseph Kabila, l'opposition et la société civile, initialement prévu en mars dans la capitale belge de Bruxelles.
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La médiation de l'ancien président ghanéen John Kufuor et du révérend Jean-Paul Moka, chef de la plate-forme politique Mouvement bleu en RD Congo, pour la solution au litige post-électoral en RD Congo, a annoncé mardi le report du dialogue entre la majorité présidentielle de Joseph Kabila, l'opposition et la société civile, initialement prévu en mars dans la capitale belge de Bruxelles.

Elle a ajouté qu'un pré-dialogue se tiendrait à Jérusalem en Israël du 26 au 30 avril prochain.

La médiation Kufuor-Moka a félicité les leaders congolais pour leur "sens de responsabilités, en recherchant la voie du dialogue pour résoudre les différends causés par les graves insuffisances du processus électoral en cours".

Des observateurs électoraux internationaux ont noté "de nombreuses irrégularités" lors des élections présidentielles en novembre 2011, tout en reconnaissant qu'elles ne peuvent pas renverser les résultats du scrutin. Le litige oppose en premier lieu le camp du président réélu Joseph Kabila à celui d'Etienne Tshisekedi, chef de l'Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et figure de l'opposition autoproclamée président de la République.

Pour faciliter la médiation Kufuor-Moka, la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) a mené une pré-médiation. Dans un communiqué, le révérend Moka, en exil en Belgique depuis 2003, a indiqué que "les principaux partis de l'opposition et la société civile sont prêts à entamer les premières étapes du dialogue", alors que les partis de la majorité, "très concentrés sur les consultations de l'informateur Mwando Simba, demandent davantage de temps pour rejoindre la médiation internationale autour d'une table de discussions".

Pour cette raison, la médiation Kufuor-Moka a demandé aux partis politiques de l'opposition et la société civile, pré- sélectionnés pour le dialogue de Bruxelles, de "rencontrer le bureau technique de la médiation internationale, sous la direction du bâtonnier national Mbu-Ne Letang et de Jean-Claude Kayembe, afin de déposer leurs cahiers de charge ainsi que leurs propositions techniques par rapport aux termes de référence énoncés par la médiation internationale".

Le duo Kufuor-Moka a aussi encouragé les partis de la majorité présidentielle à continuer la pré-médiation avec la CENCO "afin de venir rejoindre les partis politiques de l'opposition et la société civile en temps utile".

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE