21/03/2012 00:46:29
Guinée-Bissau : Cinq candidats exigent l'annulation du scrutin
Cinq candidats à l'élection présidentielle du 18 mars en Guinée-Bissau ont exigé l'annulation de ce scrutin pour cause « de fraudes massives »
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Cinq candidats à l'élection présidentielle du 18 mars en Guinée-Bissau ont exigé l'annulation de ce scrutin pour cause « de fraudes massives ».

Au cours d'une conférence de presse mardi à Bissau, Kumba Yala du Parti de la Rénovation Sociale, Henrique Pereira Rosa (candidat indépendant), le colonel Afonso Té du Parti Républicain pour l'Indépendance et le Développement, Sherif Baldé du Parti de la Jeunesse et Sherif Nhamadjo (candidat indépendant) ont dénoncé « les fraudes massives et le manque de crédibilité du scrutin ».

Les cinq candidats dénoncent la duplication des électeurs, le vote double dans les mêmes bureaux de vote, l'existence d'urnes fictives et exigent un recensement à l'échelle nationale parce que le recensement électoral a été défectueux et ne correspond pas au fichier électoral de 2008, ont-ils estimé.

La présidentielle anticipée à laquelle neuf candidats ont participé, doit désigner le successeur du président Malam Bacai Sanha, décédé en janvier dernier.

Les observateurs étrangers qui ont suivi l'élection dont ceux de l'Union africaine (UA), de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest) et de la CPLP (Communauté des pays de langue portugaise), estiment dans leurs rapports que le scrutin a été « transparent ».

Ils ont lancé un appel à la population, à tous les candidats et partis politiques, afin qu'ils s'abstiennent de tout acte de violence, d'intimidation ou de provocation.

Ils exhortent les candidats à recourir exclusivement aux voies légales pour la solution de tout contentieux électoral qui surviendrait.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE