21/03/2012 01:16:44
Cellules terroristes démantelées à Damas. Un témoin direct raconte(Vidéo)
La nuit du dimanche au lundi 19 mars 2012, les forces de l’ordre syriennes ont fait évacuer les habitants d’un immeuble du quartier d’Al-Mezze à Damas. Elles ont ensuite livré combat contre un groupe armé (*) qui s’était infiltré dans un appartement vide de locataires.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

La nuit du dimanche au lundi 19 mars 2012, les forces de l’ordre syriennes ont fait évacuer les habitants d’un immeuble du quartier d’Al-Mezze à Damas. Elles ont ensuite livré combat contre un groupe armé (*) qui s’était infiltré dans un appartement vide de locataires.

Al-Mezze est un quartier paisible de Damas. On y trouve des institutions étatiques et des ambassades. L’immeuble où un groupe armé avait installé « son camp militaire » est situé en face du supermarché Hamadah.

Une locataire de l’immeuble évacué raconte :

« Hier soir, dès 22 heures, des mouvements suspects à l’intérieur de notre immeuble ont attiré notre attention et celle des autres locataires. Nos forces de sécurité alertées sont intervenues. Les coups de feu ont commencé. Les hommes armés se défendaient. Avant minuit les soldats ont fait évacuer tout les résidents de l’immeuble. Nous avons été transférés en sécurité dans un immeuble voisin.

Les affrontements entre les forces de sécurité et les hommes armés ont duré 10 heures. Ce fut un dur combat.

Nous avons par la suite appris que ces hommes armés s’étaient installés dans un appartement du 4ème étage de notre immeuble où ils avaient stocké de grandes quantités d’armes sophistiquées.

Ce matin le quartier était encore encerclé … Je viens de rentrer dans mon appartement pour ramasser mon téléphone et de quoi m’habiller. Il n’y a plus d’électricité…

Les combats ont été très violents. C’est après avoir tenté de pénétrer par la porte de l’appartement où se trouvaient les hommes armés qu’un soldat a été tué. A ce moment la décision a été prise d’évacuer notre immeuble. Les soldats ont ensuite défoncé le mur d’un appartement voisin de celui occupé par les hommes armés pour donner l’assaut. Comme il était rempli de munitions et que les hommes ont riposté l’incendie s’est répandu sur les deux derniers étages. On parle de deux hommes armés tués, trois arrétés. Un autre qui avait réussi à s’enfuir a été arrété. »


Les forces de l’ordre, outre les armes stockées, auraient mis la main sur une cellule liée, semble-t-il, à une autre cellule dont des membres auraient déjà été capturés et certains blessés.



Post-scriptum du 19 mars à 20h00

Les services de sécurité ont mis la main sur d’importants indices permettant de démanteler d’autres cellules terroristes. Et d’identifier des complices qui protégeaient ces cellules.

Le propriétaire du supermarché Hamadah – qui se trouve dans l’immeuble situé en face de l’immeuble où une cellule a été démantelée après l’assaut des forces de sécurité - a été arrêté. Il semblerait qu’il collaborait avec cette cellule en lui servant de couverture.

L’immeuble ayant plusieurs escaliers d’entrées -où les nombreux locataires ne se croisaient pas nécessairement- offrait aux membres de cette cellule terroriste une certaine discrétion. Elle occupait plusieurs appartements reliés entre eux sans que nul ne le sache.

La cellule avait pour projet d’assassiner des officiers, d’installer des « snipers » en haut de l’immeuble de manière à tenir sous contrôle la grande avenue (visible sur la vidéo) qui est un axe très important.

En ce qui concerne la voiture chargée d’explosif à Alep samedi 17 mars, nous apprenons qu’elle avait été repérée par les forces de l’ordre. Raison pour laquelle les enfants avaient été évacués. Il n’avait pas été possible d’éviter l’explosion. Le gouvernement recommande aux gens de ne pas sortir si ce n’est pas nécessaire.

Silvia Cattori, mondialisation.ca

(*) Nos propres médias qualifient ces bandes armées qui terrorisent le peuple syrien d’« Armée syrienne libre »

Propos recueilli par Silvia Cattori le 19 mars 2012, à 11h30.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE