24/03/2012 06:08:16
Côte d'Ivoire. Blé Goudé très malade
Le ministre Charles Blé Goudé, par ailleurs président du Cojep, en exil, ne va pas bien. Sa santé s’est dégradée depuis plusieurs semaines, selon les confidences d’un de ses proches.
Le nouveau courrier
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Charles Blé Goudé

Le ministre Charles Blé Goudé, par ailleurs président du Cojep, en exil, ne va pas bien. Sa santé s’est dégradée depuis plusieurs semaines, selon les confidences d’un de ses proches.

L’état de santé du leader du Congrès panafricain des jeunes et des patriotes (COJEP), Charles Blé Goudé, s’est dégradé ces derniers temps. Selon les nouvelles qui nous sont parvenues hier, le ministre de la Jeunesse et de l’emploi du Gouvernement Aké N’Gbo ne se porte pas du tout bien. «Il est très mal en point depuis quelques jours», a confié un proche parmi les proches du «Général». Le leader politique en exil souffre depuis quelque temps de céphalées aigues répétées et de fréquentes insomnies.

«Le président Blé Goudé n'arrive pas à fermer les yeux de la nuit pendant des jours de suite. Et ça se complique de jour en jour», a révélé ce proche du ministre. Le président du Cojep aurait même perdu l’usage de la voix. Une situation qui inquiète véritablement ses proches. Fort heureusement, confie un de ses «lieutenants», un Chef d’Etat africain a dépêché un médecin au chevet du dernier ministre de la Jeunesse du président Laurent Gbagbo qui aurait été évacué dans un lieu tenu secret pour un suivi médical. Comme la plupart des personnalités proches du président Gbagbo, Charles Blé Goudé a tous ses avoirs gelés par le régime Ouattara. De plus, un mandat d’arrêt international a été lancé contre lui depuis plusieurs mois.

Dans ces conditions, il est de plus en plus difficile pour le leader en exil des jeunes patriotes de pouvoir de se soigner convenablement. Avec l’annonce de l’état de santé dégradant de Charles Blé Goudé, on comprend alors pourquoi, celui qui avait pris langue avec les Ivoiriens via la presse de façon presque fréquente, s’est emmuré dans le silence depuis un bon moment. Cette nouvelle sur l’état de santé de Blé Goudé va à coup sûr saper le moral des militants du Cojep et des patriotes déjà éprouvés par les décès de Gnan Raymond, du maire Gomont Diagou, et du ministre Paul-Antoine Bohoun Bouabré qui sera inhumé le 31 mars prochain dans son village natal.

Gérard Koné

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE