28/03/2012 02:22:47
Banque mondiale. Une Africaine vise la présidence
Malgré le gentlemen agreement qui veut que la présidence de la Banque mondiale ( Bm), revienne aux ressortissants américains et la direction du Fonds monétaire international ( Fmi), au vieux continent, force est de remarquer qu’en cette année, des voies s’élèvent pour bousculer cet establishment.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Ngozi Okondjo Iweala

La Nigériane, Ngozi Okonjo-Iweala actuelle ministre des Finances de la République fédérale du Nigeria, après avoir été directrice générale de cette institution dédiée au développement, lorgne le fauteuil suprême. Ce ne sont pas les atouts qui lui manquent. Portrait.

Malgré le gentlemen agreement qui veut que la présidence de la Banque mondiale ( Bm), revienne aux ressortissants américains et la direction du Fonds monétaire international ( Fmi), au vieux continent, force est de remarquer qu’en cette année, des voies s’élèvent pour bousculer cet establishment. Robert Zoellick, citoyen américain qui préside actuellement aux destinées de cette institution de Bretton Woods, quitte le poste le 30 juin 2012.

Pour lui succéder, l'Américain Jim Yong Kim, le Colombien José Antonio Ocampo et last but not least…Ngozi Okonjo-Iweala. Cette dernière est une dame de poigne au pedigree à faire pâlir d’envie. Née il y a 58 années, elle dirige de main de maître le très sensible ministère des Finances. Sur le continent, elles ne sont pas nombreuses. Mais avant, entre 2003 et 2006, Mme Iweala a chapoté le ministère des Affaires étrangères de son pays. Mais d’octobre 2007 à juillet 2011, elle monte d’un cran, et est portée à la direction générale de la Banque mondiale.

C’est dire si elle y est en terrain conquis. On se souvient qu’au départ de Paul Wolfowitz à la tête de la Bm, la Nigériane figurait déjà sur la short list des prétendants au poste. Mais en cette année, l’Afrique en a fait sa championne. Sa candidature a eu l’adhésion de plusieurs nations. Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire, Jacob Zuma de l’Afrique du Sud et plusieurs autres pays, mêmes francophones lui ont accordé leur bénédiction. « Tous ont estimé que, pour la première fois, une Africaine était qualifiée pour gérer la Banque mondiale », a-t-elle déclaré lors d’une interview accordée à nos confrères de Le Monde.fr. Ses atouts, elle les tire de son expérience avec divers peuples et civilisations du monde : « Je ne connais pas seulement l’Afrique subsaharienne, mais tout le monde en développement. J’ai travaillé en Afrique du nord, au Moyen-Orient, en Europe orientale et en Asie centrale.»

« L’Infrastructure humaine »

Le plan d’actions de cette diplômée d’Havard et mère de quatre enfants vise à repositionner la Bm comme acteur incontournable au développement. Pour ce faire, Dr Ngozi Okonjo-Iweala a sa recette : « La Banque étant qualifiée pour aider les pays en développement à créer des emplois, elle doit aider ces pays à créer l'environnement économique, financier, réglementaire, judiciaire et social dont le secteur privé a besoin. Rien qu'en Afrique, pour combler les lacunes en matière de routes, de ports ou d'électricité, il faudrait mobiliser 48825 milliards de Fcfa par an. Il faut mobiliser les financements et le savoir faire technique pour associer le public et le privé dans la construction et la gestion des infrastructures. En dix ans, seulement 17 % des partenariats de ce type ont réussi en Afrique et il faut sept ans pour les mener à bien. C'est trop lent…»

En sus, elle préconise l’intensification de la lutte contre la corruption et prend en considération le concept qui est le sien : « l’Infrastructure humaine ». Ici, la Bm peut faciliter les Etats à « se vouer en priorité à l'éducation, de façon à doter les jeunes des qualifications qui leur permettront de créer leur propre emploi, et à la lutte contre les pandémies. » A la vue des grandes lignes de son programme, on peut dire avec elle qu’il est plus que jamais nécessaire d’«impliquer les pays émergents dans la gestion du monde.» Qui dit mieux ?

Jacques Willy NTOUAL

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE