28/03/2012 02:38:58
RDC. 20 joueurs d'une équipe de football meurent noyés
Vingt footballeurs d'une équipe de football de la RDC, AC Virgin KA, ont péri noyés dimanche dans le naufrage de trois embarcations sur la rivière Luapula en Zambie, a indiqué mardi Aaron Mushanga, vice- président de district de Luapula, dans la province du Katanga de la RDC.
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Luapula

Vingt footballeurs d'une équipe de football de la République démocratique du Congo (RDC), AC Virgin KA, ont péri noyés dimanche dans le naufrage de trois embarcations sur la rivière Luapula en Zambie, a indiqué mardi Aaron Mushanga, vice- président de district de Luapula, dans la province du Katanga de la RDC.

Les 20 personnes ont trouvé la mort en revenant de Zambie, où ils étaient allés disputer un match avec une équipe zambienne.

"Leurs embarcations ont chaviré en pleine rivière Luapula après avoir été frappée par la vague d'un bateau à moteur", a déclaré le vice-commissaire de district de Luapula, M. Mushanga.

Cette information a été confirmée hier mardi par l'Agnec zambienne de l'information, Zanis.

"Les bateaux transportaient au total plus de 100 personnes, mais 80 d'entre elles ont été sauvées par l'équipage du bateau à moteur", a précisé la même source.

Le bateau à moteur venait de la rive congolaise de la rivière, qui marque la frontière entre les deux pays.

"A l'heure actuelle beaucoup de corps ne sont pas encore repêchés. Il faudra attendre quelques jours pour voir d'autres corps être immergés", a affirmé un responsable de la Croix-Rouge de Luapula.

Ce naufrage relance la question de la sécurité dans la navigation fluviale et lacustre en RDC. Depuis le début de l'année 2012, deux embarcations ont chaviré sur le lac Tanganyika provoquant la mort de plus de 100 personnes.

Selon des responsables de la Régie des Voies fluviales (RVF) de la RDC, le taux élevé de naufrage dans le fleuve, les lacs et les rivières de la RDC est dû au surcharge, à la vétusté des matériels flottant (bateaux et ferry boats, au manque de matériel de balisage des cours d'eau, au manque ou à l'absence de formation d'un grand nombre de personnel navigant, et le mauvais temps.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE