15/04/2012 05:45:47
Humeur. Attias- Sarkozy-Ouattara- que se passe- t -il?
Richard Attias, plus connu comme play-boy et coqueluche des dames, publie un long article tout à la gloire de Al Hassan Ouattara, Président de la Côte d 'Ivoire, Président également de la CDEAO – qui dit -il, par son énergie et sa détermination a su endiguer la crise, faire rentrer l'armée dans le rang, bref sauver le Mali et toute la Région...
Mediapart
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Richard Attias

Dans un des derniers articles de Slateafrique, -qui est une mine d'informations et d 'analyses précieuses sur le continent africain, servi, comme Directeur par l'excellent et talentueux journaliste et romancier Pierre Cherruau dont « le chien fantôme » et « Nok en stock » sont dans beaucoup de mémoire-,un organisateur d'événements , Richard Attias, plus connu comme play-boy et coqueluche de ces dames, publie un long article tout à la gloire de Al Hassan Ouattara, Président de la Cote d 'Ivoire, Président également de la CDEAO – Comité Économique des États de l'Afrique de l'Ouest- qui regroupe 15 pays à majorité francophone( sauf le Ghana, la Sierra Leone, anglophones, et la Guinée Bissau, lusophone) qui dit -il, par son énergie et sa détermination a su endiguer la crise, faire rentrer l'armée dans le rang, bref sauver le Mali et toute la Région...

....en un long discours à la gloire, donc, de Monsieur Ouattara, Président de la Côte d 'Ivoire dont l'énergie et les menaces auraient fait plier la Junte du capitaine Sanago !!! Belle légende en vérité car les mutins n'avaient aucun plan, aucun soutien, aucune réserve, aucune volonté quelconque de faire quoi que ce soit. Tous les observateurs ont eu l'impression ,qu'ils se sont retrouvés à la tête de l’État sans l'avoir voulu..un peu par hasard ...Dans ce contexte il était clair que le Comité putschiste allait se dissoudre de lui-même, les événements extérieurs, la déroute complète de l'armée malienne, avec abandon non seulement de territoires mais aussi  de matériel, signant la fin de leur bravache et la fin de partie.

Car c 'était bien par ce que le Président sortant n'avait pas été capable de résister aux forces de l'Azawad qu'ils avaient pris le pouvoir un peu comme un enfant frustré qui vole le porte feuille de son père avant de s 'apercevoir qu'il est vide. Les menaces de la CDEAO, le fait qu'elle ait bloqué la circulation de biens, fermé les frontières, et  essayé d'assembler quelques milliers d 'hommes étaient stupides. Car, d'un coté, ce n'est pas en affamant les populations qu'on résoud une crise institutionnelle et d'un autre dangereux car il était bien évident que l'armée hétéroclite ainsi formée, peu outillée allait au devant d 'une déroute totale face à des gens qui connaissent le terrain et étaient  mieux aguerris et armés.

Les rotomontades de Ouattara n'ont donc servi à rien et le Comité a rendu les armes de lui-même, comme un fruit qui tombe de l'arbre. L'habit était trop grand pour ces hommes de troupe non formés, sans soutiens, mis, malgré eux, sur le devant de la scène.

L'article de Richard Attias paraît lui, infiniment plus trouble. On ne lui connait pas des talents journalistiques et l'Afrique doit lui paraître bien lointaine . Il n'y a jamais  mis les pieds n'a jamais rien écrit … Homme de marketting et organisateur des forums de Davos et d'événements prestigieux ( il se fit les dents  au début des années 2000 sur les meetings de l'UMP dont il devint l'un des présidents) on ne comprend pas tellement pourquoi, soudain, il se décide à écrire une telle louange et dans Slateafrique en plus, donc avec l'accord et l'assentiment de l'excellent et averti Cherruau.

Marocain d'origine, marié selon le rite judaïque depuis quelques années avec Cécilia Ciganer ex Sarkozy, petite main de la libération des infirmières bulgares, on ne peut que se poser des questions sur  cette intervention mystérieuse dans des champs, le champ politique et le champ africain, si éloignés de ses préoccupations d'organisateur d'évènements prestigieux  quand on sait que Ouattara ne doit sa Présidence qu'à Sarkozy- intervention militaire française contre le Palais Présidentiel- qui fut également, à Neuilly, son marieur, et son ami et que la femme de Ouattara,  Dominique Novion, juive d'origine algérienne est une pro-istaëlienne convaincue, une maitresse femme d 'entreprises qu'elle a ,paraît -il ,à la nomination de son mari, abandonnées ou plutot vendues....

Simple témoignage d'amitié. ? Les Attias et les Ouattara font partie du meilleur des mondes possibles. Ils sont trés riches, célèbres, puissants, jeunes encore – moins de  60 ans- et l'on peut penser que Richard,qui doit connaître Cherruau,lui a demandé de passer cet article laudateur, qui ne casse pas des briques, pour la beauté du geste , afin de renforcer l'image d'un Président qui, en réalité, peine à réunir les deux morceaux d'un pays qu'il a brisé ? je ne peux répondre.

Affaire à  suivre.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE