16/04/2012 05:58:09
Code électoral. Le gouvernement camerounais doit démissioner!
Et pour finir, nous demandons tout simplement au gouvernement tout entier de déposer immédiatement sa démission sur le bureau du Président de la République et à ce dernier d’accepter cette démission et de former un gouvernement de transition...
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le gouvernement des grandes réalisations vient de démontrer de façon magistrale sa totale incompétence dans le projet de loi portant sur le code électorale. Cette incompétence s’analyse comme il suit :
 
·         préparation précipitée ;

·         non implication des forces vives de la nation ;

·         non implication préalable de sa propre majorité à l’Assemblée nationale avant le dépôt du projet ;

·         incompétence notoire de ceux qui ont préparé et présenté le texte par leur méconnaissance criarde de la loi fondamentale ;
 
Bref ce gouvernement a présenté aux yeux de la nation toute entière un spectacle désolant. Du débat avorté puis repris en session extraordinaire par l’Assemblée Nationales, de conciliabules en conciliabules avec leur propre majorité, il nous a démontré à quel point il navigue à vue. En fait, c’est au prix des pirouettes, des revirements, des manipulations, des embuscades, des dilatoires, des ruses, bref des manœuvres multiformes qu’ils ont opéré un passage en force d’un soi-disant code électoral que tous les camerounais continuent de décrier et ont promis d’utiliser toutes les voies de recours pour faire abroger cette loi scélérate.
 
Pendant des décennies, les camerounais se sont laissés mener en bateau acceptant de composer avec le pouvoir, en participant et légitimant des simulacres de consultations, pensant benoîtement que les gens d’en face avaient la volonté d’organiser des élections transparentes et attendaient leur contribution pour améliorer et changer le cours de l’histoire démocratique de leur pays. Nous constatons avec beaucoup d’amertume que nous sommes lourdement trompés.
 
Nous disons donc au peuple camerounais que personne ne viendra ici changer le cours de notre destin si nous ne nous en préoccupons pas nous-mêmes. Le Mouvement Républicain (MOREP) demande au peuple camerounais de se lever comme un pour dire, une fois pour toute, non à l’usurpation éternelle du pouvoir. Nous disons à ceux qui sont au pouvoir aujourd’hui que nous ne pouvons pas nous permettre de nous retrouver dans une situation ubuesque comme en Côte d’Ivoire. Et pour finir, nous demandons tout simplement au gouvernement tout entier de déposer immédiatement sa démission sur le bureau du Président de la République et à ce dernier d’accepter cette démission et de former un gouvernement de transition qui sera chargé de l’implémentation et de l’application d’un nouveau mécanisme et d’une nouvelle vision du Cameroun pour sa refondation sociétale et dont les principes généraux seront:
 
·         la mobilisation de la nation pour refonder la République ;

·         la refondation de l’architecture institutionnelle et structurelle ;

·         la préparation concertée et l’adoption d’une Constitution et des Codes électoraux uniques pour chaque type d’élection ;

·         l’organisation des élections générales ;

·         la légitimation de l’Etat par le Droit ;

·         la création des conditions pour la relance réelle de l’économie nationale en assurant le bien-être social et l’égalité de chance à tous ;

·         La création d’une nouvelle pensée pour la gestion de la chose publique;

·         La réorganisation de l’administration.

 

Le Mouvement Républicain (MOREP)

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE