17/04/2012 01:50:38
L'énigmatique Jim Yong Kim propulsé président de la Banque mondiale
La ministre nigériane des Finances et candidate à la présidence de la Banque mondiale, Ngozi Okonjo-Iweala, a déclaré lundi à Abuja que le candidat américain, Jim Yong Kim, allait obtenir le poste car la sélection ne se base pas sur le mérite.
Xinhua
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Jim Yong Kim

La ministre nigériane des Finances et candidate à la présidence de la Banque mondiale, Ngozi Okonjo-Iweala, a déclaré lundi à Abuja que le candidat américain, Jim Yong Kim, allait obtenir le poste car la sélection ne se base pas sur le mérite.

La ministre nigériane s'est exprimée à ce propos quelques heures avant la réunion des 25 directeurs du conseil exécutif à Washington qui décideront du futur président de la Banque mondiale.

A un rassemblement à Abuja, capitale du Nigeria, elle a déclaré que le choix du président de la Banque mondiale ne se basait pas sur le mérite.

"Je veux que les gens sachent ce qui se passe", a déclaré Mme Okonjo-Iweala aux journalistes.

"Cette chose n'est pas vraimNgozi Okonjo Iwealaent basée sur le mérite. Elle se base sur le poids politique et les parts et par conséquent ce sont les Etats-Unis qui gagneront", a-t-elle ajouté.

Mme Okonjo-Iweala, le Colombien José Antonio Ocampo et l'Américain Jim Yong Kim étaient les trois candidats pour le poste, mais vendredi M. Ocampo s'est retiré pour soutenir Mme Okonjo- Iweala.

Mme Okonjo-Iweala, ressortissante du Nigeria, occupe actuellement le poste de ministre coordinatrice de l'Economie et ministre des Finances du Nigeria.

Avant ce poste, elle a travaillé à la Banque mondiale de 2007 à 2011, sous la direction de Robert Zoellick, dont le mandat expire à la fin du mois de juin. Elle a occupé plusieurs postes, dont celui de directrice pays de la région d'Asie de l'Est, directrice des opérations au Moyen-Orient, et vice-présidente de la Banque.

Connue pour son rôle dans le contrôle spécial des travaux de la Banque en Afrique, en Europe de l'est et en Asie centrale et du Sud, Mme Okonjo-Iweala a également joué un rôle clé dans la surveillance des travaux de la Banque pour aider les pays affectés négativement par les prix en hausse et volatiles de la nourriture.

Née en 1954, Mme Okonjo-Iweala a occupé le poste de ministre des Finances et ensuite ministre des Affaires étrangères du Nigeria de 2003 à 2006. Elle a étudié l'économie à l'université d'Harvard et est diplômée d'un doctorat en économie régionale et en développement du Massachusetts Institute of Technology. (MIT). Mariée, elle est mère de quatre enfants.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE