22/04/2012 04:15:41
Développement. L'Allemagne veut renforcer son soutien au Cameroun
Une importante délégation allemande, qui vient de séjourner au Cameroun, a réitéré la volonté de l’Allemagne d’accompagner le pays de Paul Biya vers le développement qui lui échappe tant.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Ambassade Allemagne Yaoundé

Une importante délégation allemande, qui vient de séjourner au Cameroun, a réitéré la volonté de l’Allemagne d’accompagner le pays de Paul Biya vers le développement qui lui échappe tant.

Arrivée en terre camerounaise le 15 avril 2012, une importante délégation allemande a rencontré les plus hautes autorités de la République. Chamboulant au passage le programme qui avait été initialement prévu. C’est ainsi qu’au lieu de se rendre à Edéa dans la matinée du 17 avril, Ernst Burgbacher, le chef de ladite délégation, accompagné de l’ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne au Cameroun, a été reçu en audience par le chef de l’Etat, Paul Biya. Une heure d’entretien au palais de l’Unité dont on peut retenir qu’il s’agissait d’un échange sur « l’histoire des bonnes relations entre l’Allemagne et le Cameroun ». Le secrétaire d’Etat parlementaire auprès du ministre fédéral de l’Economie et de la technologie a expliqué à la presse que cela a donné l’opportunité aux deux hommes de manifester l’ambition commune des deux Etats de perfectionner leur coopération économique. Bien entendu, il a été évoqué les nombreux projets qui pourraient intéresser les investisseurs allemands qui accompagnaient Ernst Burgbacher.

S’agissant à proprement parler de la coopération entre les deux pays, le Cameroun fait partie des 57 pays partenaires de l’Allemagne sur lequel se concentre la coopération allemande au développement. Et l’Allemagne est le bailleur bilatéral le plus important, après la France. Fait récent pour illustrer cela, un don de 45 milliards Fcfa avait été octroyé au Cameroun pour le compte de la période 2010-2013. Selon les explications des Allemands, 26 milliards Fcfa de cette enveloppe sont destinés à la coopération financière, tandis que le reste est destiné à la coopération technique. Comme il avait été convenu en novembre 2003, la coopération entre les deux gouvernements met l’accent sur trois pôles d’intervention à savoir la santé et le Vih/Sida, la gestion durable des ressources naturelles, et enfin la décentralisation, le développement local et la gouvernance. Mais, en plus de cela, l’Allemagne accompagne le Cameroun dans la mise en œuvre de certains grands projets, comme la centrale à gaz de Kribi.

C’est donc dire que la délégation allemande n’a pas chômé en 4 jours. On peut d’ailleurs le constater au regard des différentes audiences accordées par des membres du gouvernement, notamment le Premier ministre Philémon Yang ; le ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire, Emmanuel Nganou Djoumessi ; et le ministre de l’Industrie, des mines et du développement technologique. En outre, la même délégation a rencontré les milieux d’affaires au Cameroun, notamment le patronat à travers le Groupement inter patronal du Cameroun. Après tous ces entretiens, on peut retenir que différentes pistes ont été explorées pour voir comment intensifier la coopération dans les secteurs aussi diversifiés que le développement des énergies renouvelables, la production des engrais, la sécurité, les infrastructures. Tout en renforçant les capacités de la jeunesse et la création d’emplois au Cameroun.

En rappel, dans le cadre de la coopération entre les deux pays, des organismes d’exécution les plus importants de l’Allemagne au Cameroun sont la Coopération technique allemande (Gtz), le service allemand de développement (Ded) et la Banque de développement (Kfw).

Alain NOAH AWANA

Echanges. Ernst Burgbacher au Club des amis d’Allemagne

Le secrétaire d’Etat parlementaire auprès du ministre fédéral de l’Economie et de technologie de la République fédérale allemande a salué les initiatives entreprises par Jacques Bimaï pour promouvoir l’amitié entre les peuples allemand et camerounais.
«Je voudrais ici remercier tout ce que vous faites pour que la coopération germano-camerounaise se porte de mieux en mieux. Ma visite dans ce pays ami m’a permis de voir à quel point nous devons travailler ensemble. Je suis venu et j’ai vu. Je retourne très satisfait dans mon pays. Tout en gardant l’espoir que la coopération entre nos deux pays s’en portera mieux ».

Ces propos sont du secrétaire d’Etat parlementaire auprès du ministre fédéral de l’Economie et de technologie de la République fédérale allemande. En visite mercredi 18 avril 2012 au siège du Club des amis d’Allemagne, Ernst Burgbacher s’est dit très flatté par l’accueil qui lui a été réservé. « Je suis dans le regret de vous dire que je vais bientôt quitter la chaleur du Cameroun pour le froid de l’Allemagne. Je pense que nous avons beaucoup de choses à faire pour que vive la coopération entre nos deux nations », a-t-il déclaré avant de prendre le large.

Pour lui renvoyer l’ascenseur, pas moins que le président du Club des amis d’Allemagne. Jacques Bimaï s’est voulu le porte-parole des Camerounais ayant résidé en Allemagne. « Notre objectif est de promouvoir l’amitié entre les peuples allemand et camerounais. Nous encourageons le partenariat socio-économique, établissons un cadre favorable de réintégration pour nos compatriotes de l’Allemagne et facilitons les échanges technologiques et de recherche entre nos deux pays », a précisé le président du Club des amis d’Allemagne qui entend, à terme, devenir une chambre de commerce et d’industrie germano-camerounaise.

La visite de la délégation allemande arrivée en terre camerounaise le 15 avril dernier, s’est achevée le 18 avril 2012 à Kribi dans la région du Sud avec la revue des vestiges de la présence allemande au Cameroun. Auparavant, Ernst Burgbacher et sa délégation se sont rendus, 17 avril 2012, dans les villes d'Edéa et de Douala. Ils ont visité respectivement le barrage d'Edéa, le siège du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) et la Chambre de commerce.

Blaise-Pascal Dassié

 

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE