08/05/2012 01:46:04
Hollande bouée de sauvetage pour l'Afrique?
Arrêtons de rêver! ...Le Zorro de l’Afrique, c’est le peuple et personne d’autre !
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

François Hollande

Arrêtons de rêver!

Très chers frères et sœurs africains,

Nous avons tous été témoins des élections présidentielles françaises dont les résultats du deuxième tour qui ont eu lieu hier dimanche le 6 mai 2012 reconnaissaient la victoire de Monsieur François Hollande sur le présidant candidat malheureux, monsieur Nicolas Sarkozy.  L’idée de cette lettre m’est venue d’une double observation qui interpelle l’Afrique.

Une élection démocratique et fairplay 

Nous avons eu droit à une élection libre et transparente. A aucun moment aucun candidat n’a remis en question l’organisation de cette échéance au combien capital. Les médias ont joué le rôle qui était le leur de façon équitable. Les candidats au fauteuil présidentiel de l’Elysée ont chacun tenu à présenter un programme bien conçu, et diffusé largement aux citoyens français, dont la souveraineté est indiscutable. L’électeur a eu droit à des explications, à des développements, bref à tous ce qui allait lui permettre de faire son choix tant au premier tour qui a eu lieu le 22 avril 2012, qu’au deuxième tour qui s’est tenu le dimanche 06 mai 2012.

Cette organisation est à mettre à l’actif du Président sortant qui a su ainsi consolider l’héritage démocratique déjà fortement enraciné en France. Nous n’avons guère entendu parler de la communauté internationale. A aucun moment ni les candidats, ni les organisations de la société civile, ni les militants n’ont pensé à appeler à témoin les chancelleries ou les Etats  étrangers. Cette élection était l’affaire des français avant tout.

Elections au sortir de laquelle Monsieur François Hollande a été élu comme Président de la République Française, et les premières tendances des résultats étaient connues moins d’une heure après la fermeture des bureaux de vote des métropoles. Quelques heures seulement après le président sortant appelait le désormais président Hollande pour lui adresser ses félicitations. Vivement que nos Etats africains prennent note de ce sens respectable du fairplay et de la notion de démocratie.

Hollande, bouée de sauvetage pour l’Afrique ?

C’est avec un grand enthousiasme que les pays africains en général et les ceux des pays de l’Afrique francophone plus particulièrement, ont suivi de bout en bout le processus électoral qui vient de s’achever en France. Nombreux sont les africains qui ont  crié victoire, donnant l’impression que monsieur François Hollande est le grand chevalier, élu pour sauver l’Afrique. Arrêtons de rêver !  Les africains sont les seuls maîtres de leur destin. C’est aux africains de se débarrasser des dictateurs qui continuent de régner dans ces pays dits « démocratiques » en Afrique. Si le peuple africain attend que monsieur Hollande signe un décret pour mettre fin à la dictature, aux abus de toutes sorte dont ils sont victime, à cette relation incestueuse entre les puissances (néo)coloniales et les Etats africains aux détriment de ces derniers, alors on ne sortira pas de l’auberge.

Les peuples africains doivent se réveiller. Ils doivent s’inspirer de cet exemple du peuple français pour comprendre que c’est à eux de choisir leurs dirigeants. Dans une démocratie qui se respecte, le peuple est souverain, les citoyens sont les véritables détenteurs du pouvoir de choisir et de démettre ses dirigeants par le biais des élections.

Très chers concitoyens africains,  prenons conscience de notre pouvoir, approprions-nous des processus électoraux. Le Zorro de l’Afrique, c’est le peuple et personne d’autre !
 
Douala le 07 mai 2012

Benjamen GUIFO

Coordonateur de l’association panafricaine Africa Yok.

Email : africayok@gmail.com

Tel : +237 33 04 96 29

       +237 99 57 58 00

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE