17/05/2012 02:10:07
500 ballons au carrefour Mvog-Mbi
À l’initiative du Collectif « Rendons-Lui son Bébé », un lâcher de ballons a eu ce lieu aujourd’hui 15 mai dans la ville de Yaoundé pour souligner la Journée Internationale de la Famille. Cette initiative s’inscrit en droite ligne de notre action contre le trafic des bébés.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Collectif Rendons lui son bébé lâche les ballons à Mvog Mbi

À l’initiative du Collectif « Rendons-Lui son Bébé », un lâcher de ballons a eu ce lieu aujourd’hui 15 mai dans la ville de Yaoundé pour souligner la Journée Internationale de la Famille. Cette initiative s’inscrit en droite ligne de notre action contre le trafic des bébés.

500 ballons ont été lâchés au carrefour Mvog-Mbi ! Des ballons qui ont pu être gonflés grâce à l’aide des petites mains précieuses de jeunes qui ont décidé de faire leur part en aidant à souffler les ballons et de participer à cette opération qui visait à souligner la Journée Internationale de la Famille.

Le lâcher de ballons s’est très bien déroulé, mais, malheureusement, nous n’avons pas pu être présents sur les trois sites prévus au départ.

En effet, tous les contacts que nous avons effectués pour obtenir que les 1000 ballons prévus soient gonflés à l’hélium afin de monter le plus haut possible dans le ciel se sont révélés infructueux. La somme de 450 000 FCFA nous été réclamée à chaque fois dont : 400 000 FCFA pour la bouteille de gaz et 50 000 FCFA pour le souffleur (embout qui est relié au ballon pour y insuffler de l’air).

Nous regrettons que la philanthropie ne soit pas une valeur très présente dans la société camerounaise. Nous constatons avec désolation que l’humanisme, le penser à l’autre qui n’est pas soi et lui apporter son aide tout simplement n’est pas commun dans notre pays ! Nous pensons qu’un peu plus de solidarité nous aiderait à aller encore plus loin et de poser des actions encore plus marquantes, encore meilleures et encore plus fortes !
Nous tenons à le souligner et à remercier les autorités camerounaises qui en nous accordant l’autorisation de tenir cet événement ont demandé à la police de nous encadrer. Cela a permis que tout se passe sans accrocs et dans le calme et la sérénité !

Nous remercions tous les combattants présents !

Françoise Memono Mbarga
Chargée des Communications
Collectif « Rendons-lui son bébé »

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE