18/05/2012 03:45:40
Elysée. les premiers faux pas de François Hollande
Même si les premiers jours d'un quinquennat n'équivalent pas à 5 ans de présidence, force est de constater que la volonté d'exemplarité, de normalité et de rassemblement du nouveau président est déjà mise à mal.
Atlanticoinfo
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

François Hollande

Même si les premiers jours d'un quinquennat n'équivalent pas à 5 ans de présidence, force est de constater que la volonté d'exemplarité, de normalité et de rassemblement du nouveau président est déjà mise à mal.

En moins de 10 jours, François Hollande aura été pris en défaut à plusieurs reprises. Dès le soir de son élection, François Hollande roulait en falcon B900 immatriculé à Monaco aux frais du Parti socialiste, financé rappelons le essentiellement par les subventions de l'Etat. Pour être sincère, il n'est pas choquant qu'un président élu de la 5e puissance du monde regagne Paris par le moyen le plus rapide afin d'être au rendez-vous de ses partisans et des caméras du monde entier.

Ce qui est choquant c'est de pousser la vertu ou plutôt le vice en affirmant que l'on prendra le train ou la voiture une fois élu pour faire comme tout le monde en période de crise. Le président n'est pas comme tout le monde. Et le falcon non plus d'ailleurs. C'est l'une des meilleures marques d'avions privés au monde. C'est aussi une marque française du groupe Dassault  l'un de nos fleurons aéronautiques.

Que le nouveau Premier ministre ait été condamné pour délit de favoritisme il y a 15 ans en tant que maire n'est pas si choquant que ça si l'on sait que la peine a été prononcée à l'encontre de Jean-Marc Ayrault en tant que maire et surtout qu'elle est désormais "effacée" puisqu'elle date de plus de 10 ans.

Ce qui est choquant c'est de pousser la vertu ou plutôt le vice quand le président Hollande affirme qu'il ne s'entourera pas de personnes condamnées (Journal du Dimanche - 15 avril 2012). Oui bien sûr il parlait de personnes condamnées pour corruption mais la perception est la même : gouverner avec des gens condamnés ou pas.

Dans sa volonté de rassemblement, François Hollande aurait pu enfin joindre les gestes à la parole le jour même de son investiture et rendre ainsi la pareille à l'invitation d'apaisement de Nicolas Sarkozy pour les cérémonies du 8 mai. Dans son premier discours à la nation, le 7e Président de la Ve République a préféré rendre un hommage appuyé aux cinq premiers en souhaitant simplement bon vent au 6e après l'avoir éconduit sur le perron avant même qu'il ne regagne sa voiture contrairement à tous les usages républicains en vigueur.

Bien sûr, le quinquennat de François Hollande ne sera pas jugé à l'aune de ces quelques mesquineries et de ces quelques entorses aux règles qu'il a lui même édictées. Mais il contient en germe les failles béantes d'une séparation entre les paroles et les actes. Vous avez changé de dimension monsieur le Président. Mesurez-le. Changez vraiment d'attitude. C'est maintenant.


Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE